Accueil / Actualités / Le rapport de l’Examen Périodique Universel du Rwanda approuvé par l’ONU

Le rapport de l’Examen Périodique Universel du Rwanda approuvé par l’ONU

Amb, M, Chantal Rwakazina, Repésentante permanente du Rwanda au CNDH- Courtesy

Le Conseil des Nations Unies pour les Droits de l`homme  a adopté le  rapport du sur le troisième Examen Périodique Universel (UPR), a annoncé vendredi 9 juillet le Ministère  rwandais de la Justice.

Le rapport sur la troisième évaluation de l’EPU du Rwanda a été présenté au Conseil des Nations Unies  pour les Droits de l`Homme ce jeudi 8 juillet par l’ambassadrice Marie-Chantal Rwakazina, représentante permanente du pays auprès de l’Office des Nations Unies à Genève.

C`est donc pour la troisième fois  depuis 2011 que  le Rwanda a fait l`objet  d“un examen  sur l`évolution du respect des droits de l`Homme par le Conseil des Nations Unies pour les Droits de l“Homme basé à Genève en Suisse. Lors de l’examen préliminaire de son rapport en janvier de cette année, le Rwanda avait  reçu  284  recommandations.

« Le gouvernement rwandais a examiné en profondeur toutes les 284 recommandations formulées lors  de l’EPU de janvier. Le gouvernement a soutenu et accepté un total de 160 recommandations », a déclaré  jeudi dernier   l’ambassadrice Marie-Chantal Rwakazina, représentante permanente du pays auprès de l’Office des Nations Unies à Genève.

Sur l’ensemble des 284 recommandations reçues en janvier, 160 (ou 56 %) ont été acceptées. Il y a une augmentation de 34% par rapport à l’examen précédent.

En 2015, le Rwanda avait soutenu 22% des recommandations reçues, a déclaré Rwakazina, avant d`ajouter : « Le gouvernement du Rwanda est fier de ce taux élevé d’acceptation“.

Sur l’ensemble des 284 recommandations, 75 ont été notées et, selon le  représentant rwandais lors de l“adoption du rapport, elles seront mises en œuvre car elles font déjà partie des programmes du gouvernement.

Rwakazina a déclaré que les 49 recommandations restantes qui n’ont pas été soutenues se sont avérées « soit irréalistes,  soit ne reflétant pas la réalité sur le terrain, ou alors répétant des allégations infondées, non pertinentes ou basées sur des informations erronées ».

L’Examen Périodique Universel a été établi en 2006 par l’Assemblée générale des Nations Unies. C`est un mécanisme du Conseil des Nations Unies pour les  droits de l’homme basé à Genève, qui évalue la situation des droits de l’homme dans les 193 États membres des Nations Unies tous les quatre à cinq ans.

 

Jean Louis Kagahe

 

 

Sur Jean Louis KAGAHE

Vérifiez également

L’organisation de la conférence de soutien à la stabilité de la Libye cadre avec la vision du Maroc pour le règlement de cette crise (M. Fouad Yazough)

L’organisation de la conférence de soutien à la stabilité de la Libye cadre avec la …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *