Accueil / Actualités / Le siège continental du Groupe africain du commerce électronique a été attribué au Rwanda

Le siège continental du Groupe africain du commerce électronique a été attribué au Rwanda

Ministre des TIC, Paula Ingabire- photo archive

C“est à l`occasion de la tenue de la Journée annuelle de l`intégration africaine qu`hier mercredi 7 juillet, le Rwanda a été choisi comme pays hôte du siège du groupe africain du  commerce électronique, Ae-Traide, tel qu`on peut le lire dans  un Communiqué de presse publié par le ministère des TIC et de l`Innovation.

L’Union africaine, par l’intermédiaire de son département du développement économique, du commerce et des mines, a choisi mercredi le Rwanda comme siège continental du Groupe africain de commerce électronique.

Ce développement annoncé lors de la Journée annuelle de l’intégration africaine, facilitera, entre autres, l’ambition du groupe d’accompagner 600 000 PMEs en Afrique au cours des cinq prochaines années

Le Groupe africain de commerce électronique  est une initiative d’entrepreneuriat social dont l’objectif principal est de fournir une plate-forme de commerce électronique complète pour renforcer le rôle des PMEs africaines dans le commerce inter et intra-africain.

Selon le même communiqué de presse “ c`est à l`issue d`un processus ouvert et transparent amorcé en 2019 où tous les pays membres de l`UA étaient invités a manifester leur intérêt que 14 expressions écrites et trois autres expressions  verbales ont été retenues. C`est après des missions exploratoires  physiques et virtuelles, ainsi qu`un examen rigoureux des offres soumises par les pays candidats,  que seuls les candidatures de deux pays seront soumises à la délibération du Conseil d`Administration du Groupe Ae-trade le 29 juin 29 juin 2021. Au final c`est le Rwanda qui sera sélectionné`.

Dans son allocution, M. Mulualem Syoum, PDG et président du groupe AeTrade a souligné, “ au nom du groupe AeTrade  nous souhaitons adresser nos plus chaleureuses félicitations au gouvernement et au peuple rwandais pour avoir remporté l’offre. Nous remercions les dix-sept pays pour la confiance qu’ils nous accordent et sommes impatients de travailler avec tous les États membres de l’UA conformément à notre partenariat avec l’Union africaine pour garantir une approche inclusive du renforcement des capacités numériques à la base afin de permettre aux PME, aux femmes et aux jeunes d’être d`essentiels acteurs de l’économie numérique émergente en Afrique. ».

Le Commissaire de l’UA au développement économique, au commerce, à l’industrie et aux mines a également félicité les progrès significatifs réalisés pour établir des partenariats public-privé à l’appui de la mise en œuvre des initiatives d’intégration régionale de l’UA.

« Nous félicitons également le gouvernement du Rwanda pour ses réalisations importantes et sommes impatients de travailler avec tous les États membres de l’UA alors qu’ils exploitent les technologies numériques et permettent des mesures politiques, y compris la zone de libre-échange continentale africaine, afin de créer des millions d’emplois, en particulier pour les jeunes à travers le continent.

Dans son propos, la ministre rwandaise des TIC et de l`Innovation, Paula Ingabire  a souligné « Nous sommes convaincus que les initiatives du groupe AeTrade s’alignent pleinement sur le programme du gouvernement rwandais visant à devenir une plaque tournante des TIC et de la logistique. Par conséquent, la République du Rwanda s’engage à fournir l’appui nécessaire pour assurer le succès de l’initiative“.

Dans une interview au journal local, the new Times, Elle a révélé qu’ une fois installé, le siège du Groupe  au Rwanda accueillera le programme national des PMEs, construira un centre de données dans le pays, et créera également plus de 5 000 emplois au cours des cinq prochaines années.

“Le Groupe africain de commerce électronique créera également des programmes spécifiques pour soutenir les PMEs rwandaises qui s`activeront vers l’augmentation des exportations de produits Made in Rwanda vers d’autres pays africains”, a-t-elle affirmé toute en encourageant les PME rwandaises à profiter de cette initiative pour développer leur activité au-delà des frontières rwandaises.

Il y a deux ans, les chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine ont désigné le 7 juillet de chaque année  comme Journée de l’intégration africaine.

La journée sert à célébrée les principales réalisations obtenues dans le processus d’intégration régionale et continentale, mais aussi à délibérer sur les enseignements essentiels tirés, en vue de relever les défis rencontrés.

Jean Louis Kagahe

 

Sur Jean Louis KAGAHE

Vérifiez également

L’organisation de la conférence de soutien à la stabilité de la Libye cadre avec la vision du Maroc pour le règlement de cette crise (M. Fouad Yazough)

L’organisation de la conférence de soutien à la stabilité de la Libye cadre avec la …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *