Accueil / Actualités / L’Eglise catholique au Rwanda se prépare au 52e Congrès Eucharistique international.

L’Eglise catholique au Rwanda se prépare au 52e Congrès Eucharistique international.

Afin de préparer les chrétiens à la célébration du 52e Congrès Eucharistique International qui se tiendra à Budapest, en Hongrie, du 5 au 12 septembre 2021, l’Eglise catholique au Rwanda célèbre le congrès localement.

Le programme de la célébration locale du Congrès Eucharistique établi par Son Excellence Vincent Harolimana, évêque du diocèse de Ruhengeri et Délégué de la Conférence Episcopale  du Rwanda (CEPR) aux Congrès Eucharistiques Internationaux, indique que la célébration a débuté dans les paroisses du 27 au 30 mai 2021.

Du 3 au 6 juin, le Congrès Eucharistique sera célébré au niveau diocésain où il est prévu qu’à la veille de la fête du Saint-Sacrement, c’est-à-dire le 5 juin 2021, les catholiques rwandais se joindront à l’Eglise universelle en une prière d’adoration à partir de 15h jusqu’à 16h heure locale.

Au niveau national, le Congrès Eucharistique sera célébré à Kigali du 15 au 18 juillet 2021.

Lors de leur rencontre à Kigali du 4 au 7 mai 2021, les évêques catholiques du Rwanda ont souligné l’importance d’organiser les préparatifs locaux pour ce 52e  Congrès Eucharistique International. Et ils ont souhaité que sa célébration au niveau diocésain coïncide avec la célébration du Saint-Sacrement.

Le Congrès eucharistique international qui se tiendra à Budapest, en Hongrie, du 5 au 12 septembre 2021, a pour thème : « Toutes mes sources sont en toi » (Ps 87,7)». Ce congrès, qui devait avoir lieu l’année dernière, a dû être reporté cette année en raison de l’épidémie de Covid-19. C’est pourquoi les évêques catholiques du Rwanda, lors de leur dernière réunion, ont appelé les chrétiens à prier davantage pour que cette épidémie cesse.

Au Rwanda, le Congrès Eucharistique se célèbre sous le thème : « Eucharistie : Source de vie, de pardon et de réconciliation ».

Telesphore KABERUKA

Sur Karegeya Jean Baptiste Omar

Vérifiez également

Maroc-Espagne:Le Maroc considère que toute volonté de détourner le débat sur la crise avec l’Espagne est “contreproductive” (MAE,M. Nasser Bourita).

Le Maroc considère que toute volonté de détourner le débat sur la crise avec l’Espagne …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *