Accueil / Actualités / Noah sollicite du soutien pour sortir son livre « Ku bwawe mubyeyi »

Noah sollicite du soutien pour sortir son livre « Ku bwawe mubyeyi »

Nsanzumukiza Noah dans sa toge au Jour de la collation des grades universitaires

Nsanzumukiza Noah, un jeune homme handicapé ayant fini ses études universitaires et détenteur d’un diplôme A0 en  Finances, bien qu’encore au chômage,   reconnait les sacrifices endurés par sa mère jusqu’à ce stade, et cela à travers son livre «  Kubera wowe mubyeyi » (Grâce à toi cher parent) à paraître incessamment.

Dans un entretien avec Nsanzumukiza Noah, assis dans sa chaise roulante, ce dernier  a expliqué au journal «  Renaissance actu » les motivations qui l’ont conduit  à l’écriture  du  livre «  Kubera wowe mubyeyi » ( Grâce à  toi cher parent) qu’il a dédié à sa mère en guise de remerciement pour tout ce qu’elle a fait pour  l’élever  et l’éduquer jusqu’à ce qu’il obtienne un diplôme universitaire.

« De prime abord, j’ai écrit ce livre et l’ai dédié à ma mère parce que je le lui avais promis. Secundo, je l’ai fait pour reconnaître la résistance qu’elle a opposée aux mauvaises langues des autres parents  qui lui donnaient des conseils pour qu’elle m’abandonne dès mon jeune âge. Ces deniers lui disaient qu’elle perdait sa peine à s’occuper de moi alors que rien ne sortirait de moi »  a raconté Noah au journal Renaissance Actu.

Dans son livre, Noah fustige l’attitude de certains parents qui abandonnent leurs enfants handicapés à leur triste sort, estimant qu’ils sont tarés et qu’ils n’aboutiraient à rien de positif dans leur vie.

En troisième lieu, Noah justifie son livre comme remerciement au Gouvernement rwandais qui a instauré la politique de l’Éducation inclusive qui lui a permis d’accéder aux études  comme tous les autres enfants du pays et du monde.

Au sujet de la parution en imprimerie de son livre, Noah fait part des obstacles qu’il rencontre en ces termes «  si le livre n’est pas encore sorti c’est simplement parce que les moyens financiers me maquent, sinon j’ai fait ce dont j’étais capable pour que le livre soit achevé ».

Selon lui, il était prévu que le livre sorte en imprimerie en février dernier (2020), mais faute des moyens financiers cela n’a pas été possible. Néanmoins, si les moyens venaient à être trouvés, le livre pourrait sortir en février de l’an prochain 2021.

Noah près de son domicile à Kajevuba dans le District de Gasabo

D’autre part, malgré qu’il a un diplôme supérieur en Finances, Noah croupit encore dans un chômage sans issu, ce qui ne lui permet pas d’espérer sortir bientôt son livre de ses propres moyens financiers.

De ce fait, Noah interpelle le gouvernement  ou tout autre bienfaiteur du secteur privé à lui venir en aide pour que son livre sorte, ou  en lui donnant  surtout du travail qui lui permettrait de s’auto-suffire à l’avenir.

Il conclut son propos en exprimant le vœu de traduire un jour son livre en un film documentaire afin  d’en faire plus écho dans différents milieux de la société.

 Jean Louis KAGAHE

 

 

Sur Jean Louis KAGAHE

Vérifiez également

Maroc- Sao Tomé-et-Principe:Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, M. Nasser Bourita reçoit son homologue Santoméenne Madame Edite Ten Jua.

Le Ministre  des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *