Accueil / Actualités / L’Eglise Catholique au Nigeria soutient la manifestation contre la police

L’Eglise Catholique au Nigeria soutient la manifestation contre la police

Les évêques catholiques du Nigéria soutiennent la manifestation nationale dirigée par des jeunes contre la brutalité policière et la corruption.

Des milliers de Nigérians manifestent chaque jour depuis le 8 octobre pour protester contre l’unité spéciale de lutte contre les vols qualifiés (SARS) de la police.

Selon les évêques, le SARS est accusé de «meurtres extrajudiciaires, d’arrestations illégales, de profilage de jeunes en tant que criminels, d’atteinte à leur vie privée en fouillant des téléphones et des ordinateurs portables sans aucun mandat ni aucune raison valable, et l’incarcération de nombreux jeunes détenus par le SARS sans procès ».

Dans une déclaration publiée par la Conférence des évêques catholiques du Nigéria, son président, l’archevêque Obiora Akubeze du Bénin, a écrit: «Il n’y a pratiquement aucun Nigérian qui n’ait rencontré directement ou indirectement la manière crue et inhumaine [avec laquelle] les responsables du SARS traitent les citoyens de ce pays. »

Le message de l’archevêque, dont une copie a été envoyée à l’association caritative catholique Aid to the Church in Need (ACN), poursuit: «Les jeunes appellent donc simplement à la justice non seulement pour eux-mêmes, mais pour toute la nation afin que le Nigéria puisse avoir la paix. . »

L’archevêque a ajouté: «Nous ajoutons sans équivoque notre voix à celles de nos jeunes et à celle de tout Nigérian bien intentionné pour condamner les excès et les horribles opérations de cette unité de police et le mauvais présage qu’ils présagent à notre démocratie.»

Le 11 octobre, il a été annoncé que le SARS serait dissous, mais les manifestations se sont poursuivies avec des manifestants appelant à de nouvelles réformes de la police et d’autres institutions.

L’archevêque Akubeze a déclaré: «Le gouvernement nigérian doit se rendre compte que ce que les jeunes, au nom des Nigérians, réclament sous le nom de code #EndSARS est une réforme totale de l’ensemble des forces de police et non un changement de nom; ils appellent à une réforme de toutes nos institutions gouvernementales et à une réforme de la nation tout entière. »

Il a également appelé à un examen du bien-être des policiers, notant le mauvais état de leurs installations et les bas salaires – ainsi que l’injustice des veuves de la police qui ne reçoivent pas un soutien complet.

L’archevêque a ajouté: «Nous soutenons les jeunes qui ont franchi cette étape et nous prévenons qu’ils sont autorisés sans aucune intimidation à exercer leur droit à une manifestation pacifique et ne doivent pas être provoqués ou incités à la violence.»

Mais, malgré l’appel à la paix des évêques, il a été rapporté hier (mardi 20 octobre) que des soldats avaient ouvert le feu sur des manifestants dans le quartier de Lekki à Lagos mardi, touchant au moins deux personnes.

Nouvelle de zenit.org traduite en français.

Sur Karegeya Jean Baptiste Omar

Vérifiez également

Morocco-Mali-cooperation : Malian Vice-President welcomes Morocco’s role in supporting transition process in his country

The Vice-President of Mali, Mr. Assimi Goïta, welcomed, on Thursday, February 25, 2021, in Rabat, …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *