Accueil / Accountability / Covid-19: Les personnes âgées ont besoin du soutien particulier du personnel de santé

Covid-19: Les personnes âgées ont besoin du soutien particulier du personnel de santé

Le monde célèbre aujourd’hui, 1er octobre, le 30e anniversaire de la  Journée internationale des personnes âgées. Selon l’ONU, cette année a également vu la propagation de la COVID-19, qui a bouleversé le quotidien des populations partout dans le monde. L’édition 2020 mettra en avant la contribution du personnel de santé au bien-être des personnes âgées.

L’Assemblée générale des Nations Unies  a proclamé le 1er octobre Journée internationale des personnes âgées, dans sa  résolution 45/106  du 14 décembre 1990.

Depuis le début de la pandémie, l’Organisation des Nations Unies a accordé la priorité aux besoins des personnes âgées dans sa préparation collective et ses actions de riposte aux niveaux mondial, régional et national.

Compte tenu des risques plus élevés auxquels sont confrontées les personnes âgées face à l’émergence de pandémies telles que la COVID-19, les mesures politiques et les programmes doivent davantage sensibiliser la société civile aux besoins particuliers de ces personnes.

“Le monde célèbre le 30e anniversaire de la Journée internationale des personnes âgées alors que nous luttons contre les conséquences graves et disproportionnées que la pandémie de COVID-19 entraîne pour ces personnes dans le monde entier – non seulement pour leur santé, mais aussi pour leurs droits et leur bien-être”. Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres

De plus, cette année a été reconnue « Année des sages-femmes et du personnel infirmier ». C’est pourquoi, l’édition 2020 de la Journée internationale des personnes âgées mettra en avant la contribution du personnel de santé au bien-être des personnes âgées. Il s’agira de témoigner notre reconnaissance particulière pour la profession d’infirmier et d’infirmière, en mettant aussi l’accent sur les femmes, qui sont en première ligne pendant la pandémie, bien que leur rôle soit parfois sous-évalué ou insuffisamment rémunéré.

La célébration de 2020 fera aussi la promotion de la Décennie du vieillissement en bonne santé (2020-2030) et aidera à rassembler des experts des Nations Unies, de la société civile, de gouvernements et des professionnels de la santé pour discuter des cinq objectifs stratégiques de la Stratégie et plan d’action mondiaux sur le vieillissement et la santé 2016-2020, tout en notant les progrès déjà atteints.

La stratégie mondiale est bien intégrée dans les objectifs de développement durable (ODD), tandis que les questions de vieillissement recoupent les 17 objectifs, en particulier l’objectif 3 qui vise à « permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge ». Comme l’a déclaré le Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, « agir sur la stratégie est un moyen pour les pays de mettre en œuvre le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et de garantir que chaque être humain, quel que soit son âge, ait la possibilité de réaliser son plein potentiel dans la dignité et l’égalité ».

Le thème de 2020 vise donc à :

  • Informer les participants des objectifs stratégiques de la Décennie du vieillissement en bonne santé.
  • Sensibiliser aux besoins de santé spécifiques aux personnes âgées et à leur propre contribution vis-à-vis de leur santé et du fonctionnement des sociétés dans lesquelles elles vivent.
  • Accroître la sensibilisation et l’appréciation du rôle du personnel de santé dans le maintien et l’amélioration de la santé des personnes âgées, en accordant une attention particulière à la profession infirmière.
  • Présenter des propositions pour réduire les disparités de santé entre les personnes âgées dans les pays développés et en développement, de manière à « ne laisser personne pour compte ».
  • Améliorer la compréhension de l’impact de la COVID-19 sur les personnes âgées et son impact sur la politique, la planification et les attitudes concernant les soins de santé.

 

Sur Karegeya Jean Baptiste Omar

Vérifiez également

Maroc – Rwanda : Signature de deux accords de coopération

Le Maroc et le Rwanda viennent de renforcer leur coopération, à travers la signature à …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *