Accueil / Actualités / Rwanda : les satellites en éducation

Rwanda : les satellites en éducation

Durant ces moments de Covid-19, l’enseignement n’a pas stoppé comme tel ; les cours se dispensent par satellite. Ces derniers ont une  une importante contribution à l’éducation, et promettent  d’être l’assistance la plus efficace et la plus prometteuse qui puisse être offerte aux pays en développement.

Les satellites peuvent être une source de distribution unique, mais sont souvent utilisés en combinaison avec d’autres systèmes, y compris des liaisons terrestres telles que des émetteurs et des câbles. Ils                peuvent êtres utilisés en termes de communication avec les étudiants éloignés. Ceci se fait, car les satellites ont la capacité de pouvoir transmettre des signaux,  et ainsi des étudiants qui ne peuvent pas atteindre leurs écoles peuvent suivre des cours en ligne. Cela a été très utile au Rwanda pendant la pandémie du     COVID-19,  où certains étudiants suivent leurs cours en ligne pour éviter la propagation du virus.

Les satellites sont aussi utilisés pour permettre la communication bidirectionnelle entre élèves et entres élèves et enseignants. L’un des avantages des satellites est que les personnes qui communiquent puissent le faire comme étant face à face. Ceci a était approuvé par Justin NIZEYIMANA élève de l’institut KEPLER section de gestion qui poursuit ses cours en ligne pendant la pandémie du COVID-19. Il nous témoigne, « grâce à l’internet fourni avec l’aide des satellites, j’ai pu continuer mes cours avec mon enseignant et nous pouvions discuter comme ci nous étions normalement en classe. »

Les satellites sont désormais devenus partie intégrante de l’avenir dans le développement d’internet. Avec la multiplication des projets  de

télécommunications par satellite, l’accès à internet semble assuré. Certains programmes éducatifs comme celui utilisé au Rwanda également appelé CBC (Competence Based Cullicullum), demande un accès à internet pour aider les étudiants à faire des recherches. Pourtant, l’accès aux recherches ne marchera pas sans internet.

Les satellites sont très utiles pour faire marcher les télévisions. L’on se demanderais en quel rapport ceci a avec l’éducation. Mais, en temps de la pandémie du COVID-19 les élèves qui n’ont pas la chance d’avoir accès à internet peuvent étudier par télévision ou par radio. Cette méthode s’applique au Rwanda et est devenue efficace, car les élèves peuvent continuer leurs études et en même temps minimiser la propagation du virus. Et non seulement ce programme est utilisé au Rwanda mais aussi des milliers d’écoles dans le monde suivent régulièrement des cours par ce biais.

La distribution par satellite et les technologies émergentes qui lui sont associées, augmentent le nombre de personnes apprenant à distance. Les satellites sont très efficaces en moyen de transmettre des signaux par tout dans le monde comme nous le témoigne Lesley GANZA, élève de l’institut NAME,  section informatique, « je ne croyais pas que ça pouvait être possible mais j’ai pu suivre des cours d’informatique dans un institut de Dubaï en étant au Rwanda grâce à l’internet fourni par les satellites.»

Ainsi, les satellites peuvent être des moyens très utiles en sens de l’éducation comme pour faire marcher les télévisions, obtenir un accès à internet, permettre la communication bidirectionnelle, en terme de communication entre étudiants éloignés, et beaucoup d’autres. Déjà, plusieurs  pays dans le monde ont instauré ce programme dans leurs

écoles et des milliers d’écoles dans le monde utilisent le moyen des satellites pour aider les étudiants. D’autres pays pourraient suivre l’exemple du Rwanda, en instaurant le même programme des satellites dans leurs écoles.

Shinga Mukunzi Honoré,

Vacancier de Kigali

Sur Karegeya Jean Baptiste Omar

Vérifiez également

En l’absence de preuves, le Maroc s’interroge sur le contexte du dernier rapport d’Amnesty International (M. Bourita)

Le Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *