Accueil / Actualités / Kagame à Museveni: “traitez votre voisin comme vous voulez être traité”

Kagame à Museveni: “traitez votre voisin comme vous voulez être traité”

Le président rwandais Paul Kagame

Le président rwandais Paul Kagamé a exhorté l’Ouganda à joindre l’acte à la parole en ce qui concerne les relations diplomatiques tendues qui persistent actuellement entre les deux voisins d’Afrique de l’Est, rapporte le New Times.

Les deux pays sont en conflit sur les questions de sécurité et d’espionnage.

La semaine dernière, de hauts responsables gouvernementaux ont échangé des mots durs sur Twitter.

Le Rwanda a fermé sa frontière avec l’Ouganda en mars 2019 et un accord de réconciliation signé des mois plus tard dans la capitale angolaise, Luanda, n’a pas réussi à calmer les deux voisins.

Dans cet accord qui tient sur deux pages, les chefs d’État s’étaient engagés à respecter sept points clés dont celui de “respecter [mutuellement] la souveraineté et celle de leurs États voisins”.

Refuser de se livrer à “toute action pouvant mener à une déstabilisation” y compris le financement ou l’entrainement des forces dites “déstabilisatrices”, chez l’une ou l’autre des parties, et au-delà chez tous les États voisins.

Le président Kagame a déclaré mercredi lors d’un rassemblement de diplomates étrangers dans la capitale, Kigali, qu’il était temps pour les deux pays de “faire ce qui est juste”, rapporte le New Times.

“L’intégration des régions et des communautés ne se fait pas simplement parce que vous en faites un slogan. Non, elle se produit parce que vous faites ce qu’il faut”, a déclaré le président Kagame.

“Traitez votre voisin comme vous voulez être traité. Ne vous contentez pas de chasser les gens du pays voisin à ce point et de retourner ensuite dire que ces problèmes de frontières sont des bêtises et des absurdités. Non, ce qui est absurde, c’est ce que vous faites à votre voisin et qui crée en fait cette barrière”, a ajouté  le président Kagame.

Le journal rapporte que le président a déclaré que le Rwanda respecterait ses obligations dans le cadre de l’accord de Luanda.

Lors de la dernière réunion entre les deux voisins à Kigali en septembre, le Rwanda a donné à l’Ouganda une liste de 200 noms de citoyens qui, selon lui, sont détenus illégalement en Ouganda et devraient être libérés afin d’apaiser les tensions entre les deux pays.

Avec New Times et BBC Afrique

Sur Karegeya Jean Baptiste Omar

Vérifiez également

Maroc-Côte d’Ivoire / ouverture d’un Consulat Généralde la Côte d’Ivoire à Laayoune

Confirmant la dynamique irréversible de reconnaissance de la marocanité du Sahara, la Côte d’Ivoire a …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *