Accueil / Actualités / Rwanda: Minisanté met en garde contre le nouveau coronavirus

Rwanda: Minisanté met en garde contre le nouveau coronavirus

Le coronavirus humain provoque des infections respiratoires (rhumes) et des gastro-entérites. Image réalisée à partir d’une vue de microscopie électronique à transmission. Diamètre viral approximatif: 80 à 160 nm. (Photo: Cavallini James / BSIP / Universal Images Group via Getty Images)

Le ministère de la Santé  du Rwanda demande au grand public et en particulier aux voyageurs de prendre des mesures préventives spéciales à la suite de la nouvelle flambée de coronavirus confirmée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui a été signalée en Chine, en Thaïlande, au Japon et en République de Corée du Sud.

Le nombre total de cas confirmés de coronavirus a atteint 205 à ce jour, dont 3 décès,tous  signalés  à Wuhan, en Chine, selon l’avis public de Minisanté sur le nouveau coronavirus.

“Le Rwanda travaille en étroite collaboration avec l’OMS pour mettre en œuvre les activités de préparation nécessaires et continuera de renforcer la surveillance de la pneumonie. Les symptômes comprennent la fièvre, le coude et la difficulté à respirer”.

La plupart des patients ont été liés à un grand marché de gros de poissons et d’animaux vivants à Wuhan, dans la province chinoise du Hubei. Le marché a été décontaminé et fermé depuis le 1er janvier 2020. Le gouvernement chinois a confirmé la propagation d’humain à humain le 20 janvier 2020.

Minisanté prescrit quelques mesures préventives

Le ministère rwandais de la Santé conseille aux personnes voyageant dans les pays mentionnés de prendre les mesures supplémentaires telles que éviter les animaux (vivants ou morts), les marchés d’animaux et les produits provenant d’animaux (comme la viande non cuite), éviter tout contact avec des malades, se laver les mains avec du savon et de l’eau propre ou utiliser un désinfectant pour les mains à base d’alcool si vous n’avez pas accès à de l’eau propre et au savon.

“Si vous vous êtes rendu dans les pays touchés et que vous vous sentez malade, il vous est conseillé de Consulter immédiatement un médecin et informer le personnel médical de vos récents voyages et de vos symptômes; évitez de voyager en étant malade;  Couvrez-vous la bouche et le nez avec un mouchoir ou votre manche (pas vos mains) lorsque vous toussez ou éternuez”, lit-on dans l’avis public du Minisanté.

Qu’est-ce que le coronavirus?

Les coronavirus sont une grande famille de virus qui provoquent des maladies allant du rhume à des maladies plus graves telles que le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV) et le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV). Les signes courants d’infection comprennent les symptômes respiratoires, la fièvre, le nez qui coule, la toux, l’essoufflement des difficultés respiratoires.

Dans les cas les plus graves, l’infection peut provoquer une pneumonie, une insuffisance rénale et même la mort.

Comment sont-ils transmis?

Les coronavirus humains se propagent principalement d’une personne infectée à une autre par l’air en toussant; toucher un objet ou une surface avec le virus puis toucher la bouche, le nez ou les yeux avant de se laver les mains  et rarement par contamination fécale.

Peut-on traiter les coronavirus?

Il n’existe actuellement aucun traitement spécifique pour la maladie. Le traitement est principalement de soutien et peut comprendre: des antibiotiques pour traiter les bactéries qui causent la pneumonie, des médicaments antiviraux, l’aide à la respiration à l’aide de ventilateurs pour délivrer de l’oxygène.

Pourquoi le nouveau coronavirus est-il une préoccupation?

Une épidémie de pneumonie signalée en Chine, en Thaïlande, au Japon et en République de Corée du Sud et des cas confirmés ont atteint 205. Des résultats préliminaires de laboratoire ont identifié qu’il était causé par un nouveau coronavirus.

« En raison des vols fréquents du Rwanda vers la Chine et la Thaïlande, un risque possible de cas importé ne peut être exclu », prévient le Minisanté.

 

Source: Avis public sur le nouveau coronavirus par le Minisanté

Sur Karegeya Jean Baptiste Omar

Vérifiez également

Morocco-Zambia/ the Autonomy Initiative is the only possible solution to Moroccan Sahara issue (Zambian Senior Official)

On the occasion of Africa Day, Grace Njapau Efrati, former Deputy Minister of the Interior …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *