Accueil / Actualités / Maroc: Inauguration par le Gabon et la Guinée de leurs Consulats Généraux, respectivement à Laayoune et Dakhla

Maroc: Inauguration par le Gabon et la Guinée de leurs Consulats Généraux, respectivement à Laayoune et Dakhla

Le Gabon et la Guinée ont inauguré, le vendredi 17 janvier 2020, leurs Consulats Généraux, respectivement à Laayoune et à Dakhla. L’ouverture de ces Postes Consulaires intervient après l’inauguration par l’Union des Comores d’un Consulat Général  à Laayoune le 18 décembre 2019,  à l’instar de la Gambie,  le 07 janvier 2020 à Dakhla.

Ces événements diplomatiques importants consacrent la marocanité du Sahara, à travers une dynamique de reconnaissance sur le terrain clairement enclenchée. Cette dynamique est désormais irréversible, puisque d’autres pays annonceront à leur  tour l’ouverture prochaine de Consulats Généraux au Sahara Marocain.

La décision de ces quatre pays d’ouvrir des Consulats Généraux au Sahara marocain relève  d’un acte de souveraineté, en conformité avec les règles et les usages diplomatiques.

L’ouverture de ces quatre enceintes diplomatiques au Sahara marocain constitue à la fois une reconnaissance pour la Vision africaine de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en faveur d’un continent animé par une coopération interafricaine forte, ainsi qu’un témoignage fort de la sécurité et la stabilité dont jouissent les provinces sahariennes du Royaume dans un contexte régional tumultueux.

Les quatre pays africains ayant ouvert ces enceintes diplomatiques représentent 3 des 5 sous-régions, locomotives pour le développement et la croissance du Continent (Afrique de l’Ouest, Afrique Centrale et Afrique Australe) ce qui donne une portée continentale qui ne manquera pas de susciter des réactions de la part d’autres pays frères et amis.

Sur Karegeya Jean Baptiste Omar

Vérifiez également

Maroc-Côte d’Ivoire / ouverture d’un Consulat Généralde la Côte d’Ivoire à Laayoune

Confirmant la dynamique irréversible de reconnaissance de la marocanité du Sahara, la Côte d’Ivoire a …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *