Accueil / Actualités / Plan international a redonné l’espoir aux filles victimes des grossesses précoces

Plan international a redonné l’espoir aux filles victimes des grossesses précoces

Jeunes filles et jeunes femmes qui ont reçu des certificats

En partenariat avec le district de Gatsibo, l’ONG «  Plan International Rwanda » vient d’octroyer des certificats et du matériel en rapport la formation professionnelle à 250 filles dont 100 ont été victimes des grossesses non-désirées de façon précoce, tandis que les 150 autres  n’ont pas pu continuer leurs études normales pour diverses raisons.

C’est au bout d’une formation professionnelle  de 8 mois dans les domaines de la couture, la mécanique et le tressage des cheveux que 250 filles et jeunes mères ont reçu leurs certificats. D’autre part ,  l’ONG Plan International, avec l’appui de l’institution qui finance les projets appartenant notamment aux jeunes et aux femmes, BDF ( Business Developpement Fund), a octroyé du matériel pour aider ces jeunes femmes et filles à réintégrer la vie normale.

Selon Madame Alice Rugerindinda , chargé de superviser les activités de Plan International dans les districts de Gatsibo et Bugesera, le coût total de la formation s’élève à 72 millions des francs rwandais, tandis que le matériel lui-même vaut 25 millions des francs rwandais.

Soulignons que la formation elle-même a duré 6mois en plus de deux mois de stage.

Remise du matériel aux lauréates

Lors des la cérémonie de remise du matériel, Rugerindinda a bien souligné que le matériel composé essentiellement des machines à coudre et du matériel de la mécanique-auto ne sera pas  remis individuellement aux lauréates pour qu’elles repartent avec chez elles,  mais qu’elles devront s’associer en groupes pour s’en servir en commun en un lieu précis dans leurs différents secteurs administratifs.

«  Nous ne vous remettrons pas le matériel de façon individuelle car vos aīnées en ont individuellement reçu, et certaines en ont revendu aussitôt arrivées chez elles », a-t-elle expliqué aux lauréates.

« Au cours de leur formation, les 100  jeunes femmes qui avaient de petits enfants bénéficiaient de la formation à partir de leurs collines pour leur permettre de s’occuper en même temps d’eux, tandis que les 150 autres ont été placées dans des internats pour leur bénéficier d’un bon encadrement » a précisé Rugerindinda.

Soulignons que ces jeunes femmes  ont été victimes des grossesses précoces  à un âge compris entre 13 et 18 ans.

Une des victimes dont l’identité n’est pas ici révélée et qui est issue du secteur Rwimbogo , district de Gatsibo a indiqué à la presse «  j’ai accouché à l’âge de 13 ans  et mon enfant est aujourd’hui âgé d’un an et 3 mois. Il nous a été difficile d’exploiter cette opportunité que Plan International nous a offerte. Nous reconnaissons néanmoins tout ce que l’ONG a fait pour nous jusqu’à mettre aujourd’hui à notre disposition du matériel qui nous aidera à réintégrer la vie normale  et pouvoir gérer nos enfants». Elle a sollicité l’appui des parents afin qu’ils les accompagnent dans cette réintégration.

Uwamahoro Valentine

Pour sa part, Uwamahoro Valentine, Directrice du Centre de formation «  Umbrella TVET School » du secteur Kabarore, il n’est pas facile d’encadrer cette catégorie d’élèves car «  au moment ou elles ont besoin d’être encadrées,  elles doivent elles-mêmes encadrer leurs enfants ».

Selon elle, certaines ont perdu le gout de la vie, apparemment traumatisées, et les formateurs doivent être proches d’elles pour leur prodiguer des conseils.

Dr Sebareze Jean Lambert

Dr Sebareze Jean Lambert chargé de Programme au sein de Plan International Rwanda a réitérer sa promesse que cette ONG va continuer à promouvoir les droits de l’enfant tout en focalisant surtout son action sur les droits des jeunes filles dans le but de lui permettre d’avoir confiance en elles et militer ainsi pou la promotion de leur bien être.

Jean Louis KAGAHE

Sur Jean Louis KAGAHE

Vérifiez également

Region/Security: 17 th meeting of the Coordination Committee of the Global Counter-Terrorism Forum

The Global Counterterrorism Forum (GCTF), co-chaired by Morocco and Canada has adopted during the 17 …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *