Accueil / Actualités / ENERGIE : Le Rwanda prévoit de fournir de l’électricité à tous ses ménages avant 2024

ENERGIE : Le Rwanda prévoit de fournir de l’électricité à tous ses ménages avant 2024

Réseau de distribution d’électricité

Dans le cadre de son objectif de transformer le pays en une économie à revenu intermédiaire, le Rwanda veut voir d’ici 2024 tous les ménages de ses citoyens  entièrement raccordés au réseau national d’électricité. Pour réaliser ce plan aussi ambitieux, il faudra 850 millions de dollars, soit 800 milliards de francs rwandais.

Cette annonce a été  récemment faite par Ron Weiss, le Directeur General de REG (Rwanda Energy Group) alors qu’il annonçait les nouveaux tarifs de coût d’électricité revus à la hausse par rapport aux prix qui avaient été arrêtés en Août 2019.

Environ la moitié des Rwandais ont actuellement accès à l’électricité. Dans le but de positionner le Rwanda en tant que plaque tournante des services pour l’Afrique orientale et centrale, le gouvernement rwandais s’est engagé dans un grand nombre d’accords d’achat d’électricité avec des producteurs d’électricité indépendants pour augmenter la capacité de production.

“Il nous est demandé de raccorder en tout et pour tout 2.4 millions de ménages d’ici 2024”, a dit Weiss indiquant en même temps qu’à voir rien que  les investisseurs qui s’orientent dans le secteur de production de l’énergie, cet objectif devra être atteint  à 100% d’ici 2024

Cette production et fourniture de l’électricité  devra se faire en raison de 52% à travers l’extension du réseau et 48% à travers des technologies hors réseau. Il vise également à améliorer le réseau électrique, notamment à réduire les pertes du système et à améliorer la fiabilité, ainsi qu’à se connecter avec les pays voisins et à importer et exporter de l’électricité au-delà des frontières.

Plusieurs sociétés de micro-hydraulique, de solaire hors réseau et de mini-réseau basées ou détenues aux États-Unis y sont actives.

En 2018, un rapport publié par Bloomberg New Energy Finance classe le Rwanda au cinquième rang des marchés émergents les plus attractifs pour les investissements dans les énergies propres.

Le taux d’électrification national est passé de 10 à 40% entre 2010 et 2017. L’étude indique qu’en 2017, «plus de 185 000 systèmes solaires domestiques et près de 300 000 lampes solaires avaient été installés à travers le pays.

Le Rwanda a investi 350 millions de dollars dans le secteur de l’énergie en 2016, contre moins de 50 millions de dollars en 2007.

Dans le souci de transformer le pays en une économie intermédiaire, le Rwanda veut donc   asseoir  son secteur industriel avec une quantité d’énergie suffisante et des projets en cours de réalisation  sont prometteurs.

KAGAHE Jean Louis

 

Sur Jean Louis KAGAHE

Vérifiez également

Maroc-Côte d’Ivoire / ouverture d’un Consulat Généralde la Côte d’Ivoire à Laayoune

Confirmant la dynamique irréversible de reconnaissance de la marocanité du Sahara, la Côte d’Ivoire a …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *