Accueil / Actualités / Signature d’un accord entre le Saint-Siège et la République démocratique du Congo

Signature d’un accord entre le Saint-Siège et la République démocratique du Congo

Le président de la RDC , Felix Tshisekedi et le pape François au Vatican

Un accord-cadre entre le Saint-Siège et la République démocratique du Congo entre aujourd’hui en vigueur sur «des questions d’intérêts communs».

Le Pape François a reçu en audience le président congolais, Félix Tshisekedi, vendredi 17 janvier 2020.

Le Pape François a reçu en audience le président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, qui a ensuite rencontré le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État, accompagné de Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire pour les relations avec les États, ce vendredi 17 janvier 2020.

Au cours des entretiens qualifiés de «cordiaux», «les bonnes relations bilatérales» ont été mises en évidence, ainsi que la satisfaction pour la ratification de l’Accord-cadre entre le Saint-Siège et la République démocratique du Congo sur des questions d’intérêt commun, signé le 20 mai 2016.

Cet accord-cadre établit notamment la liberté de l’Église dans son activité apostolique. Divers domaines sont également réglementés, comme les établissements d’enseignement catholique, l’enseignement de la religion dans les écoles, l’activité caritative de l’Église, les soins pastoraux dans les Forces armées, les institutions pénitentiaires et hospitalières, le régime patrimonial et l’obtention de visas d’entrée et de permis de séjour pour le personnel religieux.

Dans ce contexte, la contribution de l’Église catholique au processus démocratique et en faveur du bien et du développement intégral de la Nation n’a pas manqué d’être souligné, en particulier concernant les domaines de l’éducation et de la santé.

La situation actuelle du pays a été également abordée au cours des entretiens, avec une référence particulière à la souffrance de la population des provinces de l’Est, en raison des conflits armés persistants et de la propagation du virus Ebola.

Enfin, l’urgence de la coordination et la coopération, aux niveaux national et international, a été évoquée, pour protéger la dignité de la personne et promouvoir la coexistence civile, en commençant par les nombreux réfugiés et les personnes déplacées qui font face à une grave urgence humanitaire.

 Les dons échangés entre le Pape et M. Tshisekedi

 Ont assisté à l’acte solennel de ratification, pour le Saint-Siège : le Cardinal-secrétaire d’Etat, Pietro Palorin, Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire pour les Relations avec les États, Mgr Ettore Balestrero, nonce apostolique en RDC,  Mgr Marcel Utembi, président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), Mgr Mislav Hodzić, conseiller de nonciature et l’Abbé Donatien Nshole, secrétaire général de la CENCO.

Pour la République démocratique du Congo : M. Félix Antoine Tshisekedi, président de la Rèpublique, Mme Marie Tumba Nzeza, ministre d’Etat et ministre des Affaires étrangères, M. Fortunat Biselele, conseiller privé du chef d’Etat, M. Pacifique Kahasha, chargé de mission du chef d’Etat et M. Jean-Pierre Hamuli Mupenda, ambassadeur de la République démocratique du Congo auprès du Saint-Siège.

Signalons que lors de l’audience, le Saint-Père a offert au président congolais le médaillon de la paix avec l’ange de la paix. « C’est fait au Vatican », a dit le Pape au président.

Pour sa part, M. Tshisekedi a offert au Saint-Père un tableau d’une femme en larmes, symbolisant les pleurs, la colère et la souffrance du peuple de Beni.

A l’issue de sa rencontre avec le Saint-Père, le président Tshisekedi a bien voulu répondre aux questions de Jean-Pierre Bodjoko, SJ, avec lequel il a abordé plusieurs sujets : la situation dans l’est de la République démocratique du Congo, avec notamment l’insécurité causée par des groupes armés, le virus Ebola, la gratuité de l’enseignement, les problèmes sociaux des congolais sans oublier le problème de gouvernance.

Vatican News

 

Sur Jean Louis KAGAHE

Vérifiez également

Region/Security: 17 th meeting of the Coordination Committee of the Global Counter-Terrorism Forum

The Global Counterterrorism Forum (GCTF), co-chaired by Morocco and Canada has adopted during the 17 …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *