Accueil / Actualités / Un Boeing 737 d’Ukraine Airlines s’écrase en Iran, au moins 170 morts

Un Boeing 737 d’Ukraine Airlines s’écrase en Iran, au moins 170 morts

Un Boeing 737 appartenant à la compagnie Ukraine International Airlines transportant au moins 170 passagers s’est écrasé à cause de problèmes techniques peu après son décollage de l’aéroport international de Téhéran, a rapporté mercredi l’agence de presse iranienne Irna.

L’appareil s’est incendié après s’être écrasé à proximité de l’aéroport de la capitale iranienne.(Photo AFP)

L’ensemble des passagers et des membres d’équipage sont morts dans l’accident, a annoncé la télévision publique iranienne.
Un représentant du ministère ukrainien des Affaires étrangères, se basant sur des informations transmises par Ukraine International Airlines, a confirmé à Reuters qu’il n’y avait aucun survivant.
L’appareil s’est incendié après s’être écrasé à proximité de l’aéroport de la capitale iranienne.

On ne connaissait pas pour l’heure les causes précises de l’accident, survenu dans un contexte de tensions accrues dans la région alors que l’Iran a mené dans la nuit de mardi à mercredi des frappes contre des bases irakiennes abritant des forces américaines.
Boeing a indiqué dans un communiqué que la compagnie était informée des articles de la presse iranienne faisant état d’un accident et rassemblait des informations supplémentaires.
Selon le service FlightRadar24, l’appareil était un Boeing 737-NG en service depuis trois ans.

Un porte-parole de l’aviation civile iranienne, Reza Jafarzadeh, a déclaré à la télévision publique que des équipes de secours ont été envoyées dans une zone située à proximité de l’aéroport de la capitale où l’avion s’est écrasé.
“L’avion est en feu (…) mais nous pourrions être en mesure de sauver quelques passagers”, a déclaré le chef des services de secours iraniens, Pirhossein Koulivand, à la télévision publique.
Il y avait 170 passagers à bord de l’appareil, selon Jafarzadeh.
D’après l’agence Irna, citant les premiers éléments disponibles, 180 passagers étaient à bord de l’avion en plus des membres d’équipage.

Source :  Reuters et VOA Afrique

Sur Karegeya Jean Baptiste Omar

Vérifiez également

Moroccan Sahara/ the responsibility of Algeria in the genesis and the maintenance of the regional dispute over the Moroccan Sahara is obvious and imprescriptible (President of the African Institute for Peacebuilding and Conflict Transformation)

In the analysis he developed  during ‘’the Sahara Debate’’, a citizen-run show broadcasted on social …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *