Accueil / Actualités / Verdict Neretse : Coupable des crimes de génocide et crime de guerre

Verdict Neretse : Coupable des crimes de génocide et crime de guerre

Pour la première fois, la cour d’Assises de Bruxelles vient de juger le crime de génocide. L’accusé Fabien Neretse est ainsi rendu coupable de ce crime et crime de guerre.

Les jurés de la cour étaient en délibérés depuis mardi soir. Ce jeudi vers 22heures (23heures à Kigali), la salle d’audience est pleine.

C’est l’heure du verdict de culpabilité contre Neretse, alias Nsabimana Fabien, né le 21 octobre 1948 à Mataba. Tous les crimes dont il est poursuivi ont été commis à Nyamirambo ou il résidait et Mataba sa région natale, entre le 6 avril 1994 et le 14 juillet 1994 .

Le jury a rendu coupable Mr Neretse du crime de génocide et crime de guerre.

L’accusé est rendu coupable des homicides intentionnels à Kigali à Nyamirambo, rue Mont Ndusu, le 9 avril 1994, sur 9 personnes dont : Isaïe Bucyana, Claire Beckers, Katia Bucyana, Colette SISI, Lily Umubyeyi, Grâce Tangimpudu, Jean de Dieu Sambili, Julienne Mukayumba et Inès Gakwaya.

A Mataba, préfecture de Ruhengeri, le meme crime a été commis sur Joseph Mpendwanzi en date du 19 juin 1994 ; et sur son ancien collaborateur de la GBK et OCIR Café du nom d’Anastase Nzamwita.

Dans cette région natale de Mataba, dans la commune de Ndusu, il est  de connexité dans les communes et localités voisines, à des dates indéterminées entre le 16 avril 1994 et le 14 juillet 1994, sur un nombre indéterminé de personnes non identifiées à ce jour.

Il est aussi coupable de tentative de meurtre sur les personnes dont Régine Bategure, Emmanuel Nkaka (neveux de Bucyana) ; et Marie-Antoinette Umurungi .

Cependant, le jury lui acquitté de la mort d’Ildephonse Ngarambe et Sixbert Rutonesha tel que l’avait mentionné le Magistrat Fédéral, Arnaud d’Oultremont, dans son réquisitoire.

Demain matin, vendredi 20 Décembre, la cour va se prononcer sur la peine à l’endroit de Neretse.

Pour sa défense, meme si les arguments avancés à décharges n’ont pas été considérés, il y a encore espoir que la cour va tenir compte de son age pour ordonner sa peine.

 

Sur Karegeya Jean Baptiste Omar

Vérifiez également

Maroc : Ouverture des consulats par le Sao Tomé-Principe et la Centrafrique

La République Démocratique de Sao Tomé-et-Principe a inauguré, ce 23 janvier 2020, un Consulat Général …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *