Accueil / Actualités / RDC : ajustement du projet hydroélectrique Inga III

RDC : ajustement du projet hydroélectrique Inga III

Félix Tshisekedi lors de son discours sur l’état de la Nation le 13 décembre 2019

Les autorités de la République démocratique du Congo ont revu à la baisse la dimension des débuts du projet du gigantesque barrage hydroélectrique d’Inga 3.

C’est ce qu’a annoncé vendredi le président Félix Tshisekedi aux députés lors de son discours sur l’État de la Nation à l’assemblée nationale.

Le barrage d’Inga III, qui commencera d’abord avec une production de 4800 mégawatts, verra sa capacité augmentée à 7500 mégawatts et 11000 mégawatts à terme, a précisé le président Tshisekedi dans son premier discours sur l‘état de la nation.

Il y a un an, deux entreprises espagnole et chinoise ont soumis une proposition conjointe pour un barrage de 11 050 mégawatts qui coûterait environ 14 milliards de dollars, précisant que la version réduite du barrage n‘était pas économiquement viable.

Du reste, les responsables congolais rencontreront la Banque africaine de développement en Côte d’Ivoire avant le 20 décembre pour signer un accord sur la construction du projet, d’après le chef de l‘état congolais.

Une fois achevée, Inga sera la plus grande centrale hydroélectrique du continent. Elle pourra desservir beaucoup d’autres pays voisins, voire même l’Afrique du sud qui est très attentive au projet d’Inga 3.

Le président Etienne Tshisekedi a été élu sur la promesse de sortir le maximum de la population de la pauvreté grâce au développement des infrastructures notamment.

 

Sur Jean Louis KAGAHE

Vérifiez également

Maroc/Gabon/Coopération:« Le Maroc veut faire du Gabon une plateforme régionale pour les entreprises marocaines » (MAE M. Nasser Bourita)

Le Maroc veut faire du Gabon une plateforme régionale appropriée pour le renforcement du positionnement …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *