Accueil / Actualités / La Banque centrale du Rwanda met le public en garde contre les cyberattaques

La Banque centrale du Rwanda met le public en garde contre les cyberattaques

La Banque centrale du Rwanda a mis en garde le grand public contre la connexion de ses coordonnées bancaires à l’aide de réseaux Wi-Fi ouverts, disant que leurs comptes pourraient facilement être piratés.

L’avertissement intervient à un moment où les cybercrimes ont fait des ravages, affectant principalement les internautes du pays.

«CONSEIL DE SÉCURITÉ: Tentant comme il est! Évitez de vous connecter à vos coordonnées bancaires en utilisant un réseau WI-FI ouvert. Cela pourrait exposer vos coordonnées bancaires à des pirates. Évitez autant que possible les connexions Wi-Fi ouvertes », a déclaré la Banque centrale dans un tweet le lundi 09 décembre 2019.

La banque mène actuellement une campagne «go cashless» – encourageant les gens à passer au numérique dans leurs transactions quotidiennes et autres activités.

Non seulement les titulaires de comptes bancaires ont été touchés. Même les institutions financières ont également subi les délits.

Par exemple, le mois dernier, le Rwanda Investigation Bureau (RIB) a annoncé qu’il avait arrêté 12 personnes pour avoir tenté de frauder Equity Bank Rwanda dans un cyber-braquage impliquant 8 Kenyans, 3 Rwandais et 1 Ougandais.

RIB a déclaré que les individus étaient sur le point de pénétrer dans les systèmes de la banque et de transférer des sommes d’argent non divulguées sur leurs comptes, mais ont été interceptés avant de pouvoir accomplir la mission.

Actuellement, les cyber crimes sont l’un des phénomènes criminels générationnels de la criminalité et des technologies mondiales émergents au cours de ce siècle, où l’on peut lancer une cyberattaque contre des millions de citoyens, d’états et d’organisations assis dans un seul pays, mais difficile de retrouver la source.

Selon les statistiques publiées par  RIB au début de cette année, la fraude liée au cyberespace a coûté au pays quelques 6 milliards de francs rwandais en 2018.

Il y a eu 113 cas de cybercriminalité enregistrés dans tout le pays, dont 64 ont été commis à Kigali.

Sur Karegeya Jean Baptiste Omar

Vérifiez également

Maroc : Ouverture des consulats par le Sao Tomé-Principe et la Centrafrique

La République Démocratique de Sao Tomé-et-Principe a inauguré, ce 23 janvier 2020, un Consulat Général …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *