Accueil / Actualités / Le gouvernement rwandais révise sa décision d’utiliser le kinyarwanda comme langue d’enseignement

Le gouvernement rwandais révise sa décision d’utiliser le kinyarwanda comme langue d’enseignement

A partir de l’année scolaire 2020-2021, le kinyarwanda ne sera plus utilisé comme moyen d’instruction dans le premier cycle du primaire (P1-P3),  a indiqué le ministère de l’Éducation dans un communiqué.

Cette résolution fait suite à une réunion lundi entre le ministère de l’Éducation, les représentants légaux et les chefs d’établissement d’écoles primaires privées.

Le programme basé sur les compétences entré en vigueur en 2015 a fait du kinyarwanda la langue d’apprentissage  à la maternelle et au primaire inférieur, tandis que d’autres langues sont enseignées en tant que matières.

Désormais, la nouvelle politique permet à toutes les écoles d’utiliser l’anglais comme langue d’enseignement dans le primaire inférieur et supérieur.

La décision de passer au kinyarwanda comme langue d’enseignement dans le pré primaire et le primaire inférieur a suscité un débat animé entre les parents, les directeurs, les enseignants, les apprenants et les investisseurs du secteur de l’éducation.

Certains parents ont fait valoir qu’il était préférable d’enseigner aux enfants en langues étrangères, car ils pouvaient apprendre le kinyarwanda à domicile.

L’académie rwandaise des langues a également été contrainte de prendre en compte ces problèmes, car l’école continuait de défier la directive du gouvernement.

“Toutes les écoles sont tenues de renforcer l’enseignement du kinyarwanda afin de promouvoir les valeurs culturelles rwandaises et l’enseignement de la langue française pour promouvoir le trilingue au service de la compétitivité mondiale”, indique le communiqué.

Sur Karegeya Jean Baptiste Omar

Vérifiez également

Rwanda-Belgique: Création de la Commission Vérité et Réconciliation, RESIRG salue l’initiative

Dans une lettre adressée à Monsieur Patrick DEWAEL Président du Parlement federal en date du …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *