Accueil / Actualités / Maroc- 44ème Anniversaire de la Marche verte/ Discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI

Maroc- 44ème Anniversaire de la Marche verte/ Discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a adressé, le mercredi 06 novembre 2019, un discours à la Nation, à l’occasion du 44ème anniversaire de la Marche verte. Le Discours Royal s’inscrit dans la continuité d’une séquence de Discours fondateurs de la  « nouvelle phase », une séquence inaugurée par le Discours du Trône du 30 juillet 2019.

 Un discours royal fondateur de la « Nouvelle phase »

 Le Discours du Trône, le Discours de la Révolution du Roi et du Peuple, le Discours à l’ouverture de la session Parlement, ainsi que le Discours Royal du 6 novembre 2019, sont tous structurants de cette « nouvelle phase », avec ses principes, sa vision et sa logique. Ils mettent tous l’accent sur la mobilisation, la responsabilité, la capitalisation des acquis et le renforcement de ce qui reste à renforcer.

Cet état d’esprit se retrouve dès la première assertion du Discours Royal, aux termes duquel :

– « la Marche Verte a été et restera le symbole absolu de la symbiose qui unit indissolublement le Trône et le peuple » ;

– « l’élan qui, en 1975, a rendu possible la récupération du Sahara, se perpétue aujourd’hui encore, et c’est toujours l’esprit impérissable de la Marche Verte qui nous anime quant nous nous engageons à mener à bonne fin le développement de toutes les régions du Royaume ».

Ainsi, la « nouvelle phase » a besoin de ce même esprit de la Marche Verte, afin qu’il  préside à la mise en œuvre du développement de toutes les régions du Royaume, dans le cadre de la régionalisation avancée et dans une logique de complémentarité, de cohérence et d’harmonie.

Le Discours Royal envisage la Question Nationale non seulement dans sa dimension interne, mais aussi dans sa dimension externe. Ainsi, le Maroc dont la position est marquée du sceau de la clarté, est cohérent autant avec lui-même, qu’avec l’ONU, avec les organisations régionales et avec ses partenaires extérieurs : l’autonomie et rien que l’autonomie.

– Ce que le discours constate également, est que cette position de clarté du Royaume, suscite un soutien au niveau international, au sein des Nations Unies, dans les Organisations régionales, comme dans les partenariats bilatéraux et avec les ensembles régionaux.

– La dernière résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU, les évolutions constructives au niveau de l’Union Africaine, les partenariats renforcés avec l’UE, le Royaume Uni, l’Italie, ainsi que la tendance croissante des pays à retirer la reconnaissance à la pseudo “rasd”, en sont quelques exemples.

En somme, la position claire et de principe qui est celle du Maroc, suscite aujourd’hui une dynamique positive, qui se trouve soulignée dans le Discours Royal.

 Une dynamique positive aux niveaux international et régional

 Le Discours Royal s’inscrit dans la continuité et la cohérence avec le Discours du 6 novembre dernier, qui avait porté la main tendue à l’Algérie à travers l’initiative de dialogue direct.

Cet esprit d’ouverture est toujours présent dans le Discours Royal de cette année. Il l’est d’autant plus même, que le Discours Royal énonce, une à une, les attentes qui rendent aujourd’hui la construction du Maghreb une demande pressante :

– Les attentes de la jeunesse maghrébine ;

– Les attentes des opérateurs économiques ;

– Les attentes des partenaires extérieurs, et notamment l’UE ;

– Les attentes des frères africains ;

– Les attentes des frères arabes.

Le Discours Royal pose, avec courage et lucidité, la question de la construction régionale, à l’échelle maghrébine : « en vérité, notre ennemi commun réside dans l’immobilisme et le faible niveau de développement que connaissent encore nos cinq peuples».

Il est temps d’engager une dynamique active et constructive, voulue par les 5 peuples du Maghreb.

Le Discours du Trône de cette année avait déjà souligné que « La dernière illustration en date de cette proximité remonte à la Coupe d’Afrique des Nations, organisée récemment dans le pays frère d’Égypte, au cours de laquelle le Roi et le peuple du Maroc, dans un élan spontané et sincère, ont témoigné leur sympathie et leur soutien enthousiastes à la sélection algérienne. Ils se sont joints au peuple algérien pour partager sa fierté, à la suite du sacre mérité lors de cette compétition, car, cette victoire, ils l’ont ressentie comme étant aussi la leur ».

 Une régionalisation basée sur l’harmonie et la complémentarité

 La récupération du Sahara marocain dans la suite de la Marche Verte, a métamorphosé la géographie du Maroc : « Agadir se trouve quasiment à équidistance de Tanger et des Provinces sahariennes ».

Le Maroc doit assimiler et assumer son identité territoriale, d’où :

– La nécessité d’une approche différente du territoire et des régions ;

– Le besoin de plus d’infrastructures, notamment ferroviaires ;

– La nécessité de mettre les infrastructures au service de toutes les régions.

Sa Majesté le Roi donne l’exemple de la région de Souss-Massa, qui a un potentiel et qui doit être considérée aujourd’hui comme le centre géographique du Maroc.

– Ce qui a été fait au Nord (Tanger) et à l’Ouest (Kenitra), gagne à être reproduit dans d’autres régions.

– La philosophie Royale de la régionalisation est celle de régions complémentaires, solidaires et se développant harmonieusement.

Sa Majesté le Roi affirme avec force : « Le Maroc que Nous appelons de nos vœux doit être édifié dans un esprit d’harmonie et de complémentarité entre ses régions. Chacun doit pouvoir bénéficier équitablement des infrastructures et des grands projets, nécessairement profitable à l’ensemble du pays ».

Dans ce contexte, le Sahara marocain ressort d’autant plus comme un trait d’union entre le Royaume et son continent africain. 

Le Sahara : Portail du Maroc vers l’Afrique

 L’Afrique reste une priorité pour le Royaume du Maroc. C’est un axe fondamental de la politique extérieure du Royaume, qui est tout autant couvert par la « nouvelle étape » voulue par Sa Majesté le Roi, Que Dieu L’assiste.

Le changement de dénomination du Ministère des Affaires étrangères en est une illustration forte. La focalisation sur la coopération africaine dans l’intitulé du Ministère, souligne que le continent est un axe clé structurant de l’action diplomatique, conformément au Hautes Orientations Royales.

Cette action diplomatique, Sa Majesté le Roi la veut sincère et crédible : une « diplomatie qui joint les paroles aux actes ».

L’engagement fort de Sa Majesté le Roi en Afrique, à travers les multiples Visites Royales et près d’un millier d’accords signés avec différents pays, s’accompagne d’une Orientation Royale claire pour que le Maroc « honore ses engagements et continue à consolider sa présence en Afrique ».

 

 

Sur Karegeya Jean Baptiste Omar

Vérifiez également

Rodney Reed : le prisonnier, soutenu par Rihanna, sera exécuté le 20 novembre

Rodney Reed a passé 21 ans dans le couloir de la mort pour le meurtre …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *