Accueil / Actualités / Rwanda-day 10ème édition : Paul Kagame échange avec les rwandais  à Bonn

Rwanda-day 10ème édition : Paul Kagame échange avec les rwandais  à Bonn

Aujourd’hui le président rwandais Paul Kagame est à Bonn, en Allemagne, pour la 10ème édition de Rwanda-Day, où il rencontre plus de 4000 mille personnes pour échanger.

Selon la déclaration du bureau du président, les 4 000 comprennent les Rwandais et amis du Rwanda, de l’Europe et du monde.

Rwanda-Day est un un évenement censé mobiliser des investisseurs et l’occasion pour les autorités d’aller à la rencontre des Rwandais vivant à l’extérieur dans le but de réfléchir au chemin de la transformation du pays.

C’est une ambiance de fête qui marque l’évènement. Si lors des années précédentes la rencontre a été émaillée de débordements et d’échauffourées, cette année, ce n’est pas le cas à Bonn.

Les participants, des Rwandais et des hommes d’affaires, ont  l’occasion de poser des questions, échanger avec les autorités venues du pays, notamment le président Paul Kagame.

L’édition 2019 est considérée comme une occasion pour les Rwandais de réfléchir à la transformation du pays au cours des 25 dernières années. Il offre également aux Rwandais la possibilité de travailler ensemble pour trouver des solutions aux problèmes auxquels le pays est confronté.

L’édition de cette année propose une nouvelle fonctionnalité visant à établir un lien entre les demandeurs d’emploi et les opportunités d’emploi.

La Journée  est organisée au moins une fois par an dans diverses villes d’Europe et d’Amériques. En 2017, la neuvième édition s’est déroulée dans la ville belge de Gand. Au cours de cette édition, le président Kagame a beaucoup parlé des progrès du Rwanda et a indiqué un pays qui s’est redéfini. «Nous écrivons un nouveau destin pour notre nation, basé sur l’unité, le travail ardu, la vérité et l’autonomie», a déclaré Kagame à l’époque. La première édition de la Journée du Rwanda a eu lieu le 4 décembre 2010 à Bruxelles, en Belgique.

Le Rwanda est un pays qui pousse de l’avant, surtout par sa bonne politique de gouvernance, avec un taux de corruption très bas, beaucoup plus basse qu’ailleurs en Afrique. Un exemple pour toute  l’Afrique.

Sur Jean Louis KAGAHE

Vérifiez également

Un doute plane sur l’héritage laissé par Mugabe après sa mort

L’ancien président zimbabwéen Robert Mugabé, décédé en septembre dernier à l’âge de 95 ans, a …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *