Accueil / Actualités / Une rescapée du génocide retrouvée morte dans la salle de bains en Belgique

Une rescapée du génocide retrouvée morte dans la salle de bains en Belgique

Eugène Mutabazi ( à gauche) et Uwimabera Rosalie son épouse( à droite).

 

 

 

 

 

 

Une ressortissante rwandaise, identifiée sous l’identité de  Rosalie Uwimabera, a été retrouvée morte mardi soir dans une salle de bains chez elle , à Louvain, en Belgique.

On soupçonne que Uwimabera, une rescapée  du génocide perpétrée  contre les Tutsis en 1994, aurait été  victime d’un arrêt cardiaque.

La semaine dernière, Uwimbera était au Rwanda où elle a participé à l’enterrement des membres de sa famille dont les corps ont été retrouvés parmi les  dépouilles de plus de 100 personnes tuées lors du génocide de 1994 et qui ont été exhumés dans le secteur de Rwezamenyo, district de Nyarugenge  dans la Ville de Kigali.

Les restes  des corps  des victimes ont été découverts dans la cour d’une maison qui appartenait au père de Uwimabera , Jean Baptiste Rwagasana.

L’exhumation et la préparation des corps avant l’enterrement ont profondément affecté feu Uwimabera Roalie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Rwagasana figurait parmi les victimes découvertes sur le site et avait été inhumée jeudi dernier au mémorial du génocide de Nyanza, dans le district de Kicukiro.

Revenue en Belgique samedi dernier après avoir enterré sa famille, elle sera retrouvée sans vie dans la salle de bains mardi 1er octobre 2019.

D’après le témoignage du  Professeur Jean Pierre Dusingizemungu, Président de l’Association des rescapés du génocide, Ibuka, Uwimbabera avait été retrouvée morte par sa fille après s’être effondrée dans une salle de bains.

On s’imagine qu’elle s’est effondrée bain  suite à un arrêt cardiaque pendant  qu’elle prenait un bain.

La cause exacte de la mort de Uwimabera n’a toujours pas été clairement déterminée, mais Prof Dusingizemungu a expliqué que sa mort pourrait avoir un lien étroit avec   ce dont elle a été témoin la semaine dernière ,  25 ans après la mort de sa famille.

«Elle a sans aucun doute été décontenancée par la cérémonie  des funérailles ainsi que par les préparatifs qui les ont précédés, ce qui porte à croire que  sa disparition  est liée aux événements de la semaine dernière. Elle était là quand toute sa famille a été exhumée. C’était si difficile à contenir “, a déclaré Dusingizemungu.

«Nous sommes tellement attristés d’apprendre qu’elle est décédée après avoir retrouvé les restes de sa famille. Nous ne pouvons faire aucune spéculation [sur sa mort] mais la situation dans laquelle elle était la semaine dernière peut avoir un impact dévastateur. ”

Après l’enterrement de sa famille la semaine dernière, Uwimabera a déclaré aux médias qu’elle était soulagée pour l’avoir  finalement retrouvée  afin de lui  réserver un enterrement dans la dignité.

Mutabazi Eugene , le mari de feu Uwimabera reste veuf et doit  désormais s’occuper de leurs deux enfants.

Renaissance Actu.

 

Sur Jean Louis KAGAHE

Vérifiez également

Burundi: Deux médias refusent de signer le Code de conduite en période électorale

Le Conseil National de la Communication (CNC) au Burundi, a présenté ce mercredi 16 Octobre, …