Accueil / Actualités / Rwanda:le congé de maternité des mères de jumeaux en voie de prolongement

Rwanda:le congé de maternité des mères de jumeaux en voie de prolongement

Un couple rwandais ayant accouché de trois enfants-archives

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’occasion de l’examen par la Commision au Parlement en charge des Affaires sociales du nouveau projet de loi portant réforme du statut général des fonctionnaires rwandais, les parlementaires ont,  la semaine dernière ,  proposé que soit désormais prolongé le congé de maternité de toute femme  travailleuse qui accoucherait de jumeaux ou plus.

Cette proposition saluée d’orès et déjà par bon nombre de Rwandais a été soulevée par la députée Gloriose Uwanyiligira  qui considère que  le congé de maternité des femmes travailleuses gémellipares   ne devrait pas être de même durée que celui des femmes unipares,  car celles ayant des jumeaux ont plus de responsabilités à assumer vis-à-vis de leurs bébés.

Selon Gloriose,« une mère qui a donné naissance à plus d’un enfant a des responsabilités très exigeantes à assumer que celle qui n’en a fait qu’un seul. Cela signifie qu’elle ne se repose pas comme il se doit. Elle devrait obtenir un congé de maternité supplémentaire, même s’il reste d’un mois ».

Au Rwanda comme dans de bien de pays à travers le monde, la durée du congé de maternité est la même pour toutes les femmes travailleuses après leur accouchement  quel que soit le nombre d’enfants dont elles accouchent. Pour Gloriose Uwanyirigira, il est temps que cette situation change.

En attendant l’adoption et la promulgation de la réforme, des membres du gouvernement rwandais la trouvent déjà logique.

« Le gouvernement est d’avis qu’une nouvelle mère devrait disposer de suffisamment de temps pour s’occuper de son enfant et retourner au travail une fois que celui-ci aura atteint un stade de croissance adéquat », s’est félicitée Fanfan Rwanyindo, la ministre de la Fonction publique et du Travail en réponse à la doléance de sa congénère députée.

Une fois adoptée, cette réforme serait venue à point nommé  pour le Rwanda qui ferait parler de lui davantage à travers le monde,  après le record battu en matiere de representativité des femmes au Parlement  et dans les instances de prise des decisions.

Renaissance Actu.

 

Sur Jean Louis KAGAHE

Vérifiez également

Burundi: Deux médias refusent de signer le Code de conduite en période électorale

Le Conseil National de la Communication (CNC) au Burundi, a présenté ce mercredi 16 Octobre, …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *