Accueil / Actualités / Les 75  premiers réfugiés de Libye arrivent au Rwanda aujourd’hui

Les 75  premiers réfugiés de Libye arrivent au Rwanda aujourd’hui

Le premier groupe de réfugiés et demandeurs d’asile africains en provenance de Libye arrive au Rwanda aujourd’hui dans la soirée, a confirmé mercredi, le ministère chargé de la Gestion des situations d’urgence (MINEMA).

Plus tôt ce mois-ci, le gouvernement rwandais a signé un accord avec l’Union africaine et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) en vertu duquel il accueillera 500 réfugiés et demandeurs d’asile en provenance de Libye.

Soixante-quinze d’entre eux arrivent ce  jeudi dans le pays à bord d’un avion charter et atterriront à l’aéroport international de Kigali dans la soirée, a annoncé Olivier Kayumba, secrétaire permanent au MINEMA.

La semaine dernière, le gouvernement avait approuvé la liste des 75 personnes comme groupe initial d’évacuation vers le Rwanda, mais ils devaient attendre leurs visas de sortie et leur transport, en cours de traitement par le HCR.

À leur arrivée, les réfugiés seront accueillis dans un centre de transit d’urgence situé au bord du lac, le centre de transit de Gashora, situé dans le district de Bugesera, un peu loin de Kigali.

L’évacuation sera volontaire, mais surtout sont éligibles, des demandeurs d’asile enregistrés auprès de l’UNHCR en Libye, des enfants et des jeunes en danger enregistrés en tant que réfugiés, ainsi que les conjoints et enfants de demandeurs d’asile et des réfugiés.

Le Rwanda a d’abord pris l’engagement d’accueillir des réfugiés de Libye en 2017, après que de vives révélations ont été révélées que des dizaines de milliers de personnes de toute l’Afrique étaient non seulement bloquées dans ce pays d’Afrique du Nord après leur tentative infructueuse de rejoindre l’Europe, mais que beaucoup d’entre elles étaient soumises à l’esclavage.

Les médias ont rapporté que les réfugiés étaient ouvertement vendus sur les marchés d’esclaves modernes en Libye.

Dans son discours prononcé devant l’Assemblée générale des Nations Unies à New York mardi, le Président Paul Kagame a fait allusion aux préparatifs du Rwanda en vue de l’accueil des réfugiés, «Le Rwanda se prépare à accueillir et à protéger un certain nombre de réfugiés et de demandeurs d’asile provenant de camps de détention en Libye. Le soutien du Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés et de l’Union africaine est grandement apprécié », a-t-il déclaré.

La sécurité et la stabilité sont «les conditions préalables d’un progrès rapide» vers un monde plus équitable et prospère et il est essentiel que l’Afrique et le reste de la communauté internationale collaborent étroitement aux efforts de maintien et de consolidation de la paix, dans le respect mutuel.

Le gouvernement rwandais devrait fournir une protection aux réfugiés, demandeurs d’asile et autres personnes évacuées identifiées comme particulièrement vulnérables et à risque, actuellement détenus dans des centres de détention en Libye.

Le Rwanda abrite déjà près de 150 000 réfugiés provenant principalement de la RD Congo et du Burundi. Les réfugiés vivent principalement dans six camps répartis à travers le pays, mais d’autres vivent dans des centres urbains dans la plupart des villes de Kigali et du district de Huye.

Les Nations Unies estiment que près de 5 000 réfugiés sont en détention en Libye, dont environ 70% sont des réfugiés et des demandeurs d’asile, la plupart d’entre eux ayant été soumis à différentes formes de sévices. Des groupes de défense des droits de l’homme ont documenté des cas de viols, de tortures et d’autres crimes dans les centres de détention libyens, dont certains sont gérés par des milices.

Sur Jean Louis KAGAHE

Vérifiez également

Burundi: Deux médias refusent de signer le Code de conduite en période électorale

Le Conseil National de la Communication (CNC) au Burundi, a présenté ce mercredi 16 Octobre, …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *