Accueil / Actualités / Nyanza : Le procès du journaliste Phocas Ndayizera reporté

Nyanza : Le procès du journaliste Phocas Ndayizera reporté

Le procès du journaliste, Phocas Ndayizeye, qui était prévu aujourd’hui mercredi en  province du sud, a été reporté à une date ultérieure en raison des défauts technologiques.

Phocas Ndayizera, avec ses 12 coaccusés, ont déclaré que deux mois passent sans technologie dans la prison centrale de Mageragere, où ils sont incarcérés, ils ne pouvaient donc pas accéder à  leurs dossiers.

Ils sont accusés d’avoir préparé des attaques contre des installations gouvernementales telles que des réservoirs d’essence, poteaux Électriques, et sur les bâtiments des institutions gouvernementales.

Ils ont été arrêtés en octobre 2018 et ont admis les accusations lorsqu’ils demandaient la mise en liberté sous caution.

Le procès devait commencer aujourd’hui devant le tribunal qui juge les affaires de terrorisme situé à  Nyanza dans la province du Sud.

Le juge a dit qu’il ne peut pas juger les gens qui n’ont pas vu leurs dossiers.

Ndayizera et l’un de ses coaccusés ont des avocats, mais les onze autres n’en ont pas. Ils ont dit qu’ils sont pauvres et qu’ils ne peuvent pas se payer des avocats.

Le juge leur conseille de se procurer des pieces d’indigence délivrées par l’administration locale pour s’en servir prochainement et avoir un avocat.

Phocas Ndayizera, est un journaliste indépendant, il a travaillé avec différentes maisons de presse, dont la BBC.

Le procès a été reporté au 29 octobre 2019.

 

Sur Jean Louis KAGAHE

Vérifiez également

Burundi: Deux médias refusent de signer le Code de conduite en période électorale

Le Conseil National de la Communication (CNC) au Burundi, a présenté ce mercredi 16 Octobre, …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *