Accueil / Actualités / Kigali : Rencontre des délégations rwando-ougandaise pour la paix

Kigali : Rencontre des délégations rwando-ougandaise pour la paix

Les pourparlers de paix entre le Rwanda et l’Ouganda sont en cours à Kigali. La réunion d’une journée doit trouver une solution sur la détérioration des relations entre les deux pays.

Suite aux accords signés  par les deux pays à Luanda, Angola, en Aout dernier, une commission ad hoc a été créée pour la mise en œuvre immédiate.

A la tête de la délégation rwandaise,  Amb. Olivier Nduhungirehe, Secrétaire  d’État chargé de la Communauté de l’Afrique de l’Est ; tandis que les Ougandais sont dirigés par le ministre des Affaires étrangères, Sam Kuteesa.

Composition

La délégation rwandaise comprend également :

Le général Frank Mugambage, haut-commissaire en Ouganda,

Anaclet Kalibata, directeur général du renseignement extérieur

Prof. Anastase Shyaka, ministre de l’administration territorial,

Johnston Busingye, le ministre de la Justice,

Le Général Major Joseph Nzabamwita, secrétaire général des Services de renseignement. 

Partie ougandaise,

Oliver Wonekha du Haut-commissariat ougandais au Rwanda,

William Byaruhanga, procureur général,

Joseph Ocwet, du Bureau du président,

ainsi que du Général JJ Odongo Abu, ministre de l’Intérieur.

Pour la médiation, Manuel Domingos Augusto, chef de la diplomacie Angolaise, remercie la volonté des deux pays pour finir les accrochages.

La RD Congo est représenté par Gilbert Kankonde Malamba, vice premier ministre.

Pour Sam Kuteesa, assez c’est assez; mais il y a espoir. “ les Ougandais et le Rwandais ont la soif des bonnes relations entre les pays frères, et notre pays est prêt à mettre en application les accords de Luanda”, declare-t-il.

Maintenant, les discussions se font à hui-clos. La presse et les médiateurs sont n’entrent pas. Les résolutions seront communiqués dans la conférence de presse à 13 heures.

Dans ces accords  de Luanda, les Présidents Kagame et Museveni se sont engagés à normaliser des relations qui se détériorent: Kigali se plaint que Kampala arrête arbitrairement des Rwandais et aide les destabilisateurs de sa paix.

Les engagements comprennent: respectant la souveraineté des uns et des autres et des pays voisins; et s’abstenir de tout acte de déstabilisation ou de subversion sur le territoire de l’autre partie et des pays voisins, éliminant ainsi tous les facteurs susceptibles de provoquer une telle perception, ainsi que des actes tels que le financement, la formation et l’infiltration de forces déstabilisatrices.

Les présidents João Lourenço (Angola), Félix Tshisekedi (République démocratique du Congo) et Sassou Nguesso (Congo-Brazzaville) ont assisté à la signature de l’accord.

 

Sur Jean Louis KAGAHE

Vérifiez également

Burundi: Deux médias refusent de signer le Code de conduite en période électorale

Le Conseil National de la Communication (CNC) au Burundi, a présenté ce mercredi 16 Octobre, …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *