Accueil / Actualités / Maroc / Célébration du 66è anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple

Maroc / Célébration du 66è anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple

Le Maroc a célébré mardi 20 Août, le 66è anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, un épisode décisif ayant permis de recouvrer l’indépendance du Royaume.

À cette occasion, Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc, a adressé, mardi soir, un Discours à la Nation marocaine dans lequel il a affirmé que le nouveau modèle de développement constitue une assise solide pour faire émerger un contrat social emportant une adhésion unanime.

Le Souverain a fait remarquer que les grandes affaires du pays devraient être traitées dans le cadre d’une approche participative et inclusive pour garantir l’implication de toutes les forces vives de la nation.

Le Roi du Maroc a, en outre, souligné l’importance de la formation professionnelle pour la qualification des jeunes, notamment, en milieu rural et dans les zones périurbaines. « La promotion de la formation professionnelle est une nécessité impérieuse pour mettre le Maroc en capacité de relever les défis de la compétitivité économique. » a affirmé le Souverain dans son Discours.

Il a, par ailleurs, souligné l’importance de surmonter les obstacles à la réalisation d’une croissance économique élevée et durable et a indiqué, dans ce sens, que la situation de la population en milieu rural nécessite un « soutien plus affirmé». «Leur situation nécessite un soutien plus affirmé, une plus grande attention, un travail sans relâche pour que soient satisfaits leurs besoins pressants », a relevé le Souverain dans un Discours.

Le Roi a évoqué le taux de croissance économique du Maroc «Le Maroc a connu un taux de croissance économique qui incite à l’optimisme, bien qu’il soit classé selon les indicateurs et critères appliqués aux pays pétroliers et gaziers». Il a exhorté, à cet égard, le gouvernement à corriger les dysfonctionnements de l’Administration et en mobilisant les compétences qualifiées, aux niveaux régional et local. «Au point où nous en sommes, toute réticence ou erreur est inadmissible. Il est donc plus que jamais nécessaire de remédier aux problèmes qui entravent le développement de notre pays», a rappelé le Souverain.

Sur Jean Louis KAGAHE

Vérifiez également

Kigali : Rencontre des délégations rwando-ougandaise pour la paix

Les pourparlers de paix entre le Rwanda et l’Ouganda sont en cours à Kigali. La …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *