Accueil / Actualités / Le premier cas d’Ebola confirmé à Goma a été évacué vers Butembo

Le premier cas d’Ebola confirmé à Goma a été évacué vers Butembo

Victime d’Ebola transportée par les agents sanitaires en RDC-archives

Alors qu’une annonce faite ce dimanche 14 juillet 2019 par les autorités sanitaires de la RDC parlait d’un cas d’Ebola confirmé dans la Ville de Goma à l’Est de la RDC, ce lundi matin 15 juillet 2019 le Gouverneur de la Province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, a annoncé sur son compte twitter que le malade a été évacué vers Butembo, lieu même de la contamination.

Selon les declarations  du dimanche 14 juillet par le Directeur général de l’Institut national de la recherche biomédicale (INRB) à Kinshasa, le docteur Jean-Jacques Muyembe,

« Il s’agit d’un pasteur venu de Butembo. Il est venu à Goma déjà malade. Pour le moment, il est dans le centre de traitement Ebola,un centre d’isolement. Dans le groupe qui l’accompagnait, on n’a pas encore de cas qui présente des symptômes, mais il y a certainement eu des contacts étroits avec d’autres collègues pasteurs donc on doit absolument vacciner tout autour de ces cas-là. On doit prendre des mesures drastiques parce que Goma est une plaque tournante parce qu’il y a des vols internationaux, il y a la proximité avec le Rwanda, des vols tous les jours pour Kinshasa. Le risque est donc énorme pour l’expansion de cette maladie ».

 

Ce pasteur   de 46 ans  serait arrivé à Goma dimanche matin par bus, avec 18 autres passagers et le chauffeur, en provenance de Butembo  où cette fièvre hémorragique sevit depuis des mois au même titre que dans la région de l’Ituri.

D’après le site www.jambordc.info qui a repris l’affirmation du Ministère de la santé,  « vers 15 heures, les résultats du test laboratoire ont confirmé qu’il était positif à Ebola. En raison de la rapidité avec laquelle le patient a été identifié, ainsi que l’identification de tous les passagers du bus en provenance de Butembo, le risque de propagation dans le reste de la ville de Goma reste faible» .

Le Gouverneur de la province du Nord Kivu exhorte la population à garder son calme, avant de faire savoir que les autres passagers du bus ont été effectivement identifiés et leur vaccination commencera dès ce lundi 15 juillet 2019.

Depuis bientôt dix mois que l’épidémie s’est déclarée dans la région Est de la RDC, 1655 personnes sont décédées du virus Ebola d’après le dernier bulletin d’informations du ministère congolais de la Santé daté du samedi dernier.

Renaissance Actu.

Sur Jean Louis KAGAHE

Vérifiez également

Burundi: Deux médias refusent de signer le Code de conduite en période électorale

Le Conseil National de la Communication (CNC) au Burundi, a présenté ce mercredi 16 Octobre, …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *