Accueil / Actualités / RDC – CPI : le Général Bosco Ntanganda bientôt fixé sur son sort

RDC – CPI : le Général Bosco Ntanganda bientôt fixé sur son sort

Ntaganda Bosco à la Haye-archives

Le 8 juillet prochain que la Cour pénale internationale (CPI) rendra son jugement sur l’ancien chef de guerre congolais, le Général Bosco Ntaganda , détenu à La Haye depuis 2013 pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Il sera alors déclaré innocent ou coupable.

Surnommé “Terminator”, Bosco Ntaganda est accusé d’avoir recruté des enfants-soldats et d’avoir commandité des meurtres, pillages et viols commis par ses troupes en 2002 et 2003 en Ituri, dans le nord-est de la RDC.

Le 8 juillet prochain , la Cour pénale internationale (CPI) rendra son jugement sur l’ancien chef de guerre congolais, détenu à La Haye depuis 2013 pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

“Lors de l’audience, la Chambre de première instance annoncera si elle déclare l’accusé innocent ou coupable, au-delà de tout doute raisonnable, des charges portées à son encontre”, a précisé  la CPI dans un communiqué. Aujourd’hui âgé de 45 ans, l’ancien général redouté de l’armée congolaise doit répondre de 13 crimes de guerre et de cinq crimes contre l’humanité, pour lesquels il a plaidé non coupable en 2015.

Selon des ONG, plus de 60.000 personnes ont perdu la vie depuis l‘éclatement en 1999 de violences sanglantes en Ituri, région instable et riche en minéraux.

Le procès s’est ouvert en 2015 et l’accusation a soutenu que Bosco Ntaganda a joué un rôle central dans la planification des opérations de l’Union des patriotes con golais et de son bras armé, les Forces patriotiques pour la libération du Congo.

En mars 2012, la CPI avait condamné à 14 ans de prison Thomas Lubanga, ancien chef de M. Ntaganda dans les FPLC.

Renaissance Actu 

 

Sur Jean Louis KAGAHE

Vérifiez également

Maroc / Sahara: Pour les États Unis, l’indépendance n’est pas une option

By The Wall Street Journal Pour les Etats-Unis, l’indépendance n’est pas une option pour le …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *