Accueil / Actualités / Les Rwandais sont invités à adopter la technologie de la chaine de blocs

Les Rwandais sont invités à adopter la technologie de la chaine de blocs

Kiberu s’entretien avec les journalistes

Michael Kiberu Nagenda, président-directeur général de BIT2BIG, a appelé les Rwandais à adopter les technologies de la chaîne de blocs, un modèle commercial de transaction numérique qui conquiert actuellement le monde.

Par définition Une chaîne de blocs ( blockchain), est une technologie de stockage et de transmission d’informations sans organe de contrôle.

Kiberu a  déclaré cela en s’adressant aux journalistes et autres entrepreneurs  de l’Hôtel « Five to Five » sis à Remera  dans la ville de Kigali dans la soirée du 27 mars 2019.

Il a par ailleurs souligné que les gens devraient saisir les chances offertes par  la technologie  relative à la crypto-monnaie ou monnaie cryptographique  notamment en ce qui concerne l’avenir du paiement.

Il a déclaré que le but de cette technologie est de sensibiliser le public afin de combler le fossé des connaissances qui reste un problème crucial en matière de transactions monétaires  technologiques et de l’impact de la chaîne de blocs sur les entreprises.

“Notre premier objectif est vraiment la sensibilisation, la compréhension de cette technologie qui a beaucoup de potentiel” a  déclaré Kiberu.

Il conseille aux gens de ne pas craindre la numérisation, car même  à l’avènement de l’internet, le public ne l’a pas directement accueilli et domestiqué.

«Mon conseil est que les gens ne devraient pas ignorer  la technologie, en particulier ceux qui travaillent dans les technologies de l’information (TI), ceux qui participent à l’élaboration des politiques, ceux qui travaillent dans les entreprises, tous doivent explorer et comprendre la chaîne d’approvisionnement et combler le fossé technologique » a insisté Kiberu.

Il croit  fermement que cela fonctionnera au Rwanda plus que dans  tout autre pays de la région de l’Afrique de l’Est.

«Le terrain rwandais est favorable et le gouvernement rwandais apporte toujours son soutien et valorise les technologies développées à chaque niveau. C’est la raison pour laquelle nous allons déployer plus d’efforts et d’investissements au Rwanda “, a-t-il déclaré.

” Le Rwanda, de par sa nature, préfère les actions aux mots. Je suis donc fermement convaincu que le Rwanda aura de bonnes performances en matière de technologies que tout autre pays d’Afrique de l’Est “, a-t-il ajouté.

Quid de  de Kipya ?

BIT2BIG Kipya BIT2BIG est une filiale du groupe KIPYA Ltd.

Elle est une société informatique enregistrée et opérationnelle en Suisse, en Ouganda et au Rwanda. Elle propose des produits et services de solutions de finance numérique basées sur les technologies blockchain, la cyber sécurité, le conseil et la formation en informatique.

KIPYA a organisé avec succès la première formation C | EH en Ouganda en novembre dernier, à laquelle ont participé des organisations gouvernementales, du secteur privé et des milieux universitaires.

Il dispense  également une formation  en  Certified Ethical Hacker (C | EH), complétée au niveau de EC-Council.

Certified Ethical Hacker est un professionnel qualifié qui comprend et sait comment rechercher les faiblesses et les vulnérabilités des systèmes cibles et utilise les mêmes connaissances et les mêmes outils qu’un pirate informatique malveillant, mais de manière licite et légitime pour évaluer la posture de sécurité d’un système cible. (s). La certification CEH certifie les personnes appartenant à la discipline de sécurité de réseau spécifique, Ethical Hacking, dans une perspective indépendante du fournisseur.

KAGAHE Jean Louis

 

Sur Jean Louis KAGAHE

Vérifiez également

Burundi: Deux médias refusent de signer le Code de conduite en période électorale

Le Conseil National de la Communication (CNC) au Burundi, a présenté ce mercredi 16 Octobre, …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *