Accueil / Actualités / Vers la découverte de “Kabagali VTC” à travers ses réalisations et ses ambitions

Vers la découverte de “Kabagali VTC” à travers ses réalisations et ses ambitions

 

Elèves de  Kabagari VTC

Depuis bientôt 10 ans, Kabagali Vocational Centre ( Kabagali VTC) a entrepris de sortir la jeunesse du chômage grâce à l’apprentissage des métiers , la preparant ainsi à l’auto-création de l’emploi. En janvier 2019, le centre a reçu une aide de 6500 euros ( six mille cinq cents)  émanant d’une association  des Rwandais vivant en Allemagne, « Recovering Rwanda e.V », par le biais de Ngarambe Gaspard, membre de cette association.

  1. Situation géographique et Historique de Kabagali VTC

Situé dans la province du sud, district de Ruhango, secteur Kabagali, cellule Karambi, le Centre de fomation professionnelle  Kabagali VTC existe depuis 2009.

2. Objectifs

Conçu  par une Association   des parents de la région de Kabagali , le projet de création de  Kabagali VTC s’inscrit dans le cadre  de trouver des voies et moyens pour  permettre à la jeunesse locale et celle venant d’ailleurs de sortir du chômage et d’être préparée à l’autocréation de l’emploi à travers la formation professionnelle.

Cette jeunesse est en grande partie celle qui n’a pas pu suivre le cycle complet de l’enseignement général.

III. Réalisations antérieures

Tel que mentionné plus haut, le Centre «  Kabagali VTC» a vu le jour il y a 10 ans lorsque les parents de la région, ayant constaté le chômage croissant de la jeunesse locale, ont décidé de la sortir de cette impasse  grâce à l’enseignement professionnel.

Jusqu’à ce jour, des réalisations palpables existent telles que la construction de 6 salles de classe et des logements pouvant accueillir 200 élèves.

Emplacement du Centre  Kabagari VTC

D’autre part, il convient de noter que , avant l’obtention du financement de l’Association Recovering Rwanda e.V, le centre de formation Kabagali VTC a survécu grâce à l’autofinancement de l’Association des parents.

A part la construction des salles de classe, l’Association a aussi acheté quelques matériels didactiques, notamment une machine raboteuse usagée, des ordinateurs d’occasion et autres matériels de première nécessité.

Jusque l’année dernière (neuf ans après la création de Kabagali VTC), 720 lauréats ont été formés en fonction de 80 lauréats par an répartis dans  les sections suivantes : section soudure, électricité, mécanique-auto et menuiserie.

Elèves de la section mécanique-auto à Kabagari VTC

Machine d’équilibrage utilisée dans l’atelier de mécanique-auto

Bien que les réalisations actuelles de Kabagali VTC  soient à louer, il reste encore à faire pour pouvoir former un plus grand nombre des jeunes.

  1. Projections

-Augmenter l’effectif des jeunes  fréquentant  le Centre Kabagali VTC.

-Augenter le nombre de salles d’ateliers pour les sections existantes.

-Améliorer  la qualité de la formation dispensée et remonter les performances des jeunes fréquentant le centre  Kabagali VTC.

-Produire un plus grand et varié nombre de lauréats au Centre Kabagali VTC afin de contribuer davantage au développement national.

  1. Vœux et Recommandations

-L’Association des parents aimerait renforcer son action grâce à l’appui d’éventuels donateurs.

-L’Association des  parents  aimerait voir le gouvernement accorder un peu plus d’importance à l’initiative du projet, et ceci à travers le Département de l’Enseignement technique, WDA, au sein du Ministère  de l’Education.

 

 

Sur Jean Louis KAGAHE

Vérifiez également

Maroc / Sahara: Pour les États Unis, l’indépendance n’est pas une option

By The Wall Street Journal Pour les Etats-Unis, l’indépendance n’est pas une option pour le …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *