Accueil / Actualités / Lac Kivu : un accord de 400 millions$ pour transformer le méthane en gaz butane

Lac Kivu : un accord de 400 millions$ pour transformer le méthane en gaz butane

Station d’extraction du gaz méthane dans le Lac Kivu

Un accord  de 40 millions US$ entre le gouvernement rwandais  et une société locale, GasmethEnergy a été signé le weekend dernier   dans le cadre de la production du gaz de cuisson à partir du méthane contenu dans le lac Kivu .

Selon Clare Akamanzi, Directrice générale de l’Office Rwandais de Developpement ( RDB), cet accord devrait non seulement permettre de prévenir la formation de bulles de gaz toxiques à la surface du lac Kivu,  mais aussi réduire la dépendance locale à l’égard du bois et du charbon de bois.

L’accord devrait donc réduire les dépenses que le pays consacre à l’importation du gaz de cuisson  en provenance du Kenya et de la Tanzanie.

Ce gaz  est également considéré comme une alternative plus sûre au charbon de bois et au bois de chauffage, dangereux pour l’environnement et  utilisés par 83% des Rwandais pour la cuisine.

« Avec cet accord, nous nous attendons à disposer d’un gaz abordable et respectueux de l’environnement.», a déclaré Akamanzi Clare.

Francis Gatare, Président-Directeur Général  de l’Office Rwandais des Mines, Pétrole et Gaz,  a déclaré que le projet diffère de l’utilisation actuelle du méthane, qui ne consiste qu’à produire de l’électricité.

Dans le cadre du nouveau projet, une nouvelle technologie sera appliquée pour extraire, préparer et transporter le gaz là où les gens ont besoin de l’utiliser, soit  chez eux, dans leurs institutions  ou dans leurs industries.

“Grâce à notre étude, nous avons réalisé que le coût du gaz sera meilleur marché que celui importé et  utilisé dans le pays”, a-t-il déclaré.

Gatare a  notamment fait remarquer que l’étude montre que le méthane disponible dans le  Lac  Kivu peut fournir suffisamment de gaz pour la cuisson dans tout le pays.

Les préoccupations de sécurité sont à  écarter

Gatare a dissipé toutes les préoccupations en matière de sécurité en indiquant  que, «le problème que pose le méthane ne peut  être plus préoccupant que celui que poserait d’autres carburants tels que l’essence ou  le diesel utilisé dans les voitures».

Dans une interview accordée à The New Times , Pierre Moulin, qui a pris sa retraite de la Banque mondiale, avait précédemment   déclaré  que dans les années 70 et 80, certaines études menées par la Banque avaient montré que le gaz contenu dans le Kivu offrait un potentiel considérable.

“Cela peut remplacer tous les produits pétroliers importés dans toutes leurs applications, y compris la cuisine et le transport”, avait-t-il déclaré.

Le contrat signé vendredi, s’étendra sur une durée de sept ans avec le début de la production prévue en 2021. Gasmeth Energy qui est une société composée d’hommes d’affaires américains, nigérians et rwandais financera, construira et entretiendra une usine d’extraction, de traitement et de compression du gaz.

Le Rwanda compte déjà deux sociétés qui extraient le gaz du lac Kivu pour alimenter des centrales électriques.Le lac Kivu a 60-70 km3 de méthane (CH4), dont 44,7 km3 peuvent être extraits, selon le ministère des Infrastructures.

Tout savoir sur le gaz butane

Le butane est le deuxième gaz constitutif du Gaz de Petrole liquéfié (GPL).

Le Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL) est composé d’environ 80% de butane (C4H10) et 20% de propane (C3H8). Le Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL) est un carburant dit propre, issu du raffinage du pétrole brut.

Le butane est très souvent utilisé sous forme de bonbonnes que nous pouvons nous procurer dans les stations-service. De nombreux formats de bonbonnes existent, du plus petit utilisé pour le camping ou le barbecue jusqu’aux grands formats très lourds (surtout quand il s’agit de les mettre dans le coffre de la voiture !) dont on se sert pour la cuisinière de la maison. Les bouteilles de butane sont généralement consignées. Vous devez apporter une bouteille vide pour en acheter une pleine sans avoir à déposer de caution .

Le butane est également produit en raffinerie, avant d’être mis en bouteille puis distribué. C’est également le gaz utilisé dans les briquets des fumeurs !

KAGAHE Jean Louis

Sur Jean Louis KAGAHE

Vérifiez également

Rwanda-Ouganda : 30 jours s’expirent sans signe de réunion

Le 16 septembre dernier, la première réunion de la Commission ad hoc Rwanda-Ouganda sur le …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *