Accueil / Actualités / La Centrale hydroélectrique de Rusumo sera achevée d’ici 2020-Amb. Gatete

La Centrale hydroélectrique de Rusumo sera achevée d’ici 2020-Amb. Gatete

Chutes d’eau sur la Rivière Akagera à Rusumo.à Rusumo (Est du Rwanda)-archives

La construction de la centrale hydroélectrique de Rusumo, qui devrait réduire les coûts et la pénurie d’électricité  à plus d’un million de personnes dans les pays l’environnant est sur la bonne voie  et devrait être achevée d’ici  l’an 2020.

Le projet de construction de la Centrale hydroélectrique estimé à une puissance de   80 MW devrait être achevé d’ici 2020, selon le conseil des ministres des trois pays frontaliers dont la Tanzanie , le Burundi et le Rwanda, tandis que les ouvriers sur le chantier estiment  les realisationsactuelles   à 35% des travaux achevés.

“Nous voulons assurer le public que le délai imparti sera respecté”. A declaré aux médias le  Ministre rwandais des Infrastructures, Amb Claver Gatete.

Une fois le projet achevé, a ajouté le ministre, il permettra au Rwanda d’accroître de 4% son accès à l’électricité, puisque 467 000 ménages seront connectés au réseau national.

L’accès à l’électricité au Rwanda est actuellement de 46% , et il est prévu de réaliser l’accès collectif  à l’horizon 2024.

Le projet augmentera de 5% l’accès à l’électricité au Burundi et de 0,34% à la Tanzanie.

Ce projet est financé conjointement par la Banque mondiale et la Banque africaine de développement à hauteur de 468 millions de dollars.

Le projet est également mis en œuvre parallèlement à deux autres petits programmes – le programme de développement local et le programme de restauration des moyens de subsistance –  tous deux conçus pour permettre la réinstallation des personnes délocalisées afin de faciliter la mise en œuvre du projet énergétique.

Ce projet prévoit aussi  la construction des lignes de transmission qui achemineront l’énergie produite vers les réseaux électriques des trois pays.

KAGAHE Jean Louis

Sur Jean Louis KAGAHE

Vérifiez également

Rwanda-Ouganda : 30 jours s’expirent sans signe de réunion

Le 16 septembre dernier, la première réunion de la Commission ad hoc Rwanda-Ouganda sur le …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *