Accueil / Actualités / Une suite d’«Un Prince à New York» avec Eddie Murphy va voir le jour

Une suite d’«Un Prince à New York» avec Eddie Murphy va voir le jour

Eddie Murphy dans son film Un prince à New York-archives

Le film culte des années 80 va avoir une suite avec une bonne partie du casting original.

Le roi du Zamunda est de retour ! Eddie Murphy est sur le point de reprendre son rôle d’Akeem, prince africain perdu à New York dans la suite du « Prince à New York », le film culte de John Landis sorti en 1988.

Les aventures de cette altesse royale choyée qui s’ennuie de ses partenaires de mariage potentielles dans son royaume, et le quitte pour le Queens, pour chercher une femme de caractère, ont les faveurs des producteurs, à l’ère du mouvement « MeToo ».

Dans cette suite, Akeem, devenu roi, apprend l’existence d’un fils « perdu » depuis longtemps et doit retourner en Amérique pour rencontrer son improbable héritier au trône de Zamunda. L’intention de l’équipe de production est de reprendre la distribution originale dont le parfois oublié Arsenio Hall, qui jouait l’assistant du prince, Semmi.

Le casting original va revenir

Shari Headley, la jeune new-yorkaise courtisée par Eddie Murphy serait aussi de retour comme John Amos, qui jouait son père, et le truculent James Earl Jones, qui jouait le Roi du Zamunda. On ne sait pas si Samuel L. Jackson qui avait un petit rôle sera aussi de la partie.

« Après de nombreuses années dans les cartons, je suis ravi qu’« Un Prince à New York 2 » aille officiellement de l’avant », a déclaré Eddie Murphy dans un communiqué. « Nous avons réuni une équipe formidable qui sera dirigée par Craig Brewer (NDLR, le réalisateur), qui vient de faire un travail incroyable sur « Dolemite », et j’ai hâte de ramener tous ces personnages classiques et appréciés sur grand écran » s’est félicité l’humoriste américain. La production du film devrait commencer en 2019.

 

 Renaissance Actu

 

Sur Jean Louis KAGAHE

Vérifiez également

Maroc / Sahara: Pour les États Unis, l’indépendance n’est pas une option

By The Wall Street Journal Pour les Etats-Unis, l’indépendance n’est pas une option pour le …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *