Accueil / Actualités / Le procès d’Augustin Ngirabatware sera révisé en septembre 2019

Le procès d’Augustin Ngirabatware sera révisé en septembre 2019

La révision du procès de l’ex-ministre Augustin Ngirabatware, condamné en appel à trente ans de prison pour incitation directe et publique à commettre le génocide d’avril 1994, a été fixée à septembre 2019.

Le 7 décembre, le juge Theodor Meron, président du Mécanisme pour les tribunaux pénaux internationaux (MTPI), a fixé la révision du procès d’Augustin Ngirabatware à septembre 2019, une procédure qui constitue une première pour le MTPI.

Les juges d’appel  l’ont acquitté du chef de  viol constitutif de crime contre l’humanité, mais ont confirmé sa culpabilité de ceux de génocide et d’incitation directe et publique à commettre le génocide.

Ministre du Plan du gouvernement intérimaire rwandais en place au moment du génocide, Augustin Ngirabatware, est le gendre du riche homme d’affaires Félicien Kabuga, l’un des neuf inculpés du TPIR encore en fuite.

Le TPIR avait estimé en première instance qu’il avait incité et aidé les miliciens Interahamwe de sa commune natale de Nyamyumba, dans la préfecture de Gisenyi (nord-ouest du Rwanda), à tuer les tutsi locaux.

Ngirabatware a été arrêté le 17 septembre 2007 à Francfort, en Allemagne et transféré au Tribunal pénal international pour le Rwanda en octobre 2008 .

Kabalisa Olivier.

Sur Jean Louis KAGAHE

Vérifiez également

Maroc / Sahara: Pour les États Unis, l’indépendance n’est pas une option

By The Wall Street Journal Pour les Etats-Unis, l’indépendance n’est pas une option pour le …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *